Interviews

Infos 13h. : En Bref...

Jeudi 21 Avril 2011

• Soutien à Madagascar des Présidents namibien et mozambicain, selon Andry Rajoelina

• Marc Ravalomanana réaffirme l’illégalité du pouvoir actuel à Madagascar

• Air Madagascar, soutenue par le gouvernement, affrète d’autres avions pour l’Europe

• Suspension du contrôle des factures de vente cette semaine

• Contrôle strict de l’usage de drogue dans les lycées d’Antananarivo

• 350 policiers déployés dans la Capitale durant les fêtes pascales

• Série d’intoxication alimentaire en quelques jours dans différents endroits

Soutien à Madagascar des Présidents namibien et mozambicain, selon Andry Rajoelina
Dans la mi-journée, la délégation malgache conduite par Andry Rajoelina est rentrée de son périple africain. Durant une entrevue lundi avec le Président de la Namibie, Hifikepunye Pohamba, par ailleurs Président de la SADC , puis une audience tenue mardi avec le Président du Mozambique, Emilio Guebuza, le Président de la Haute Autorité de la Transition Andry Rajoelina s’est déclaré satisfait de sa mission.

Ce déplacement sur le continent avait en effet pour objectif de clarifier la situation de Madagascar auprès de ces personnalités, avant le Sommet Extraordinaire des Chefs d’Etat de la SADC prévu à la date du 20 mai 2011. De plus, à l’issue de chaque entretien, les deux Présidents ont affirmé leur soutien à Madagascar en vue de l’organisation des élections, a déclaré Andry Rajoelina. Car tous conviennent que les élections constitue la voie de sortie de crise, a-t-il souligné.

Marc Ravalomanana réaffirme l’illégalité du pouvoir actuel à Madagascar

Les journalistes de la Radio Don Bosco ont réalisé une interview par téléphone de l’ancien Président Marc Ravalomanana durant leur journal parlé d’hier soir. Ce dernier a réitéré l’illégalité de l’actuel pouvoir de transition à Madagascar. Il a par ailleurs relaté sa tentative de rencontrer Andry Rajoelina à Maputo mardi, et cela par l’intermédiaire de l’ancien Président Joaquim Alberto Chissano, médiateur attitré de la SADC dans la crise à Madagascar.

Le rendez- vous n’a pu se tenir, suite à un refus d’Andry Rajoelina au dernier moment, parce qu’il doit se concerter avec ses proches à Madagascar. Marc Ravalomanana a précisé qu’il ne ménage aucun effort afin de parvenir à une issue à la crise malgache, en prônant le dialogue. Il a d’ailleurs relevé qu’en aucune façon, ni le Président Pohamba ni le Président mozambicain n’ont accepté de soutenir le pouvoir illégal.

L’ancien Président a également insisté sur l’absence de valeur de la feuille de route actuelle, parce qu’elle ne fait pas encore l’unanimité, ce document donne trop de valeur à ce pouvoir illégal. Dès lors, seuls les accords de Maputo sont encore à considérer, a réitéré Marc Ravalomanana.
(Source : Radio Don Bosco)

Air Madagascar, soutenue par le gouvernement, affrète d’autres avions pour l’Europe

Deux Boeing 767-300 de la compagnie aérienne nationale Air Madagascar ne sont pas autorisés à effectuer des vols en Europe, selon la décision prise à l’issue du contrôle effectuée à Bruxelles sur la sécurité aérienne.

Cette mesure, officialisée lundi, avait déjà été anticipée par Andry Rajoelina durant l’émission télévisée dimanche à Antananarivo. Il avait en effet évoqué les problèmes techniques de ces avions, durant le chapitre consacré aux questions économiques. Un vent de panique a soufflé sur les agences de voyage dont 90% de la clientèle provient de pays de l’Union européenne.

En soirée hier, un communiqué des ministères concernés (Transport, Tourisme, Communication) a indiqué qu’Air Madagascar a conclu un contrat d’affrètement de Boeing 767 -300, avec équipage, avec la compagnie italienne Alitalia pour assurer ses vols vers l’Europe.

De même, un Airbus A - 300 de la société Atlas Jet sera affrété, ces dispositions étant conclues pour trois mois. Troisième option envisageable, un contrat avec la compagnie aérienne turque est également à l’étude, suite au récent accord de transport aérien entre le gouvernement turc et le gouvernement malgache.

Suspension du contrôle des factures de vente cette semaine

Suite aux manifestations des grossistes au marché d’Anosibe hier contestant le contrôle de factures dans la vente de marchandises, il a été convenu que cette vérification serait momentanément suspendue. Les parties prenantes, à savoir, la Direction du Commerce Intérieur, la Direction Générale des Impôts, en concertation avec la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo, ainsi que les grossistes tiendront des séances de travail en vue de cogiter sur la solution qui conviendra.

En effet, il apparaît que faute d’utilisation de facture dans les ventes de marchandises durant plus de 20 ans, peu de commerçants en voient l’utilité, et ne comprennent donc pas l’enjeu de cette mesure.

Contrôle strict de l’usage de drogue dans les lycées d’Antananarivo
Le Ministre de l’Education Nationale Jean Jacques Rabenirina s’est déclaré inquiet suite aux informations rapportant l’augmentation de la vente et de l’usage de drogue dans les lycées de la Capitale. Des contrôles rigoureux seront effectués, avec l’aide des forces de l’ordre et les responsables des établissements, a indiqué le Ministre. La drogue constitue un fléau à l’extérieur, il est primordial d’éviter sa propagation parmi nos jeunes, a souligné Jean Jacques Rabenirina.

350 policiers déployés dans la Capitale durant les fêtes pascales

La sécurité est déjà renforcée dans la Capitale de Madagascar, Antananarivo, depuis le début de la Semaine sainte. Selon le responsable de la Communication de la Police Nationale, le Commissaire Alexandre Ranaivoson, des policiers sont placés auprès des églises et des temples dès maintenant, eu égard aux messes qui se tiennent en soirée à l’occasion de la Semaine sainte.

Durant les festivités de Pâques, ces éléments de surveillance seront déployés dans la ville et autour de la ville, en particulier dans les lieux de fête, les églises et les temples, les marchés, c’est-à-dire les endroits où circulent de nombreuses personnes. Les effectifs mobilisés cette année sont au nombre de 350 policiers, dont la mission consistera également dans le contrôle de la circulation automobile, notamment au niveau des axes d’entrée dans la Capitale.

Série d’intoxication alimentaire en quelques jours dans différents endroits
Après l’intoxication alimentaire spectaculaire qui a frappée plus d’une centaine de pèlerins du Vakinankaratra, dans le district de Mandoto, c’est dans la Commune Urbaine d’Antananarivo que huit personnes ont eu des malaises dus à la nourriture.

C’est en effet dans le fokontany de Miandrarivo Ambanidia qu’une petite famille de quatre personnes ainsi que leurs voisins ont eu des malaises pour avoir mangé des spaghettis à la mayonnaise dimanche.

Une grande quantité de ce plat avait, en effet, été préparée par la famille en question en prévision d’un repas avec des invités. Ces derniers n’étant pas venus, les spaghettis, apprêtés à 11h, étaient encore intacts à 20h.

La maisonnée a appelé des voisins pour se partager cet excédent de nourriture. Les malaises se sont produits le lendemain, et tous les convives ont été évacués d’urgence par d’autres voisins, le chef du fokontany ainsi que d’autres personnes de bonne volonté. Tous sont indemnes, seul un enfant de 09 ans était encore sous sérum hier. (Source : Radio Antsiva)
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar