Interviews

Infos 13h : En bref...

Mardi 22 Février 2011

• La feuille de route est un document de travail selon Simao

• Bingiza fait 15 morts, 09 disparus, plus de 80 000 sinistrés

• La France reconnaît les Etats, pas les régimes, selon Henri de Raincourt

• Menace d’invasion de criquets après les pluies abondantes

• Les hauts commis de l’Etat interpellent les politiciens malgaches

• Journée des langues maternelles sous le signe des TIC

• Action du Ministère de la Santé contre la propagation de la peste

La feuille de route est un document de travail selon Simao
Le Dr Leonardo Simao est bien arrivé à l’aéroport international d’Ivato hier, selon le planning arrêté. Il a confirmé que la médiation internationale poursuit son travail et demeure à l’écoute des acteurs politiques malgaches dans le processus de résolution de la crise. La feuille de route révisée constitue un document de travail, a expliqué l’émissaire de la SADC – Communauté de Développement de l’Afrique australe. Cela signifie que la version finale sera connue lorsque ce document aura établi le plus large consensus possible. Des changements sont donc à prévoir encore dans la feuille de route présentée officiellement par le médiateur en titre, l’ancien président mozambicain Joaquim Alberto Chissano le 16 février dernier.

Bingiza fait 15 morts, 09 disparus, plus de 80 000 sinistrés
Le bilan établi par le Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) après le passage du cyclone Bingiza donne des chiffres de plus en plus lourds. Les données mentionnent en effet 15 morts, 09 disparus, plus de 80 000 personnes sinistrées dont 23 000 sans abris. De plus, 39 500 ha de rizières ont été inondées, de même que 20 000 ha de champs. Quant aux infrastructures détruites, le bilan indique 52 bâtiments publics, 243 écoles et 16 centres de santé affectés par le passage du météore.

La France reconnaît les Etats, pas les régimes, selon Henri de Raincourt
Durant une conférence de presse à la Résidence de France dimanche, le Ministre français de la Coopération, Henri de Raincourt a transmis des informations sur la politique étrangère de l’Hexagone. Celle–ci se résume à quelques principes très simples, devait indiquer l’intervenant : la France reconnaît les Etats, et non les régimes. De plus, elle ne s’autorise en aucun cas, des actions qui puissent être assimilées à de l’ingérence. Dans ce cadre cependant, cela ne signifie pas qu’il s’agisse d’indifférence. C’est pourquoi la France reste à la disposition des autorités, celles – ci déterminant leurs propres priorités, a indiqué Henri de Raincourt. Il a par ailleurs réitéré le soutien de son pays à la feuille de route de la SADC – Communauté de Développement de l’Afrique australe- qu’il a présentée comme résultant d’un travail d’approche, d’analyse et de réflexion collective des différents acteurs politiques.

Menace d’invasion de criquets après les pluies abondantes
Les pluies successives qui ont touché Madagascar durant le cyclone tropical Bingiza et la masse nuageuse sur la côte Est ont pour conséquence, outre les inondations, de créer une menace d’invasion de criquets. En effet, les larves de sauterelles, enfouies dans le sol, éclosent dès que la pluie tombe. Des mesures en conséquence doivent être prises rapidement pour éviter que les essaims ne se développent et se déplacent d’une région à l’autre, comme ce fut le cas l’année dernière.

Les hauts commis de l’Etat interpellent les politiciens malgaches
La semaine dernière, la fédération des syndicats de hauts fonctionnaires ont transmis un message aux autorités en particulier et aux politiciens en général. Cette fédération réunit entre autres le SECES –Syndicat des Enseignants – Chercheurs-, le SMM – Syndicat des Magistrats-, etc. qui font fonctionner la machine administrative, selon leur propos. Ils ont dénoncé particulièrement la mauvaise gestion de la fonction publique et en particulier la dégradation de la notion d’Etat, de l’administration et de la vie publique en général. Les politiciens – dont les dirigeants- sont responsables de la détérioration actuelle de la vie de la population, ont déclaré ces hauts commis de l’Etat.

Journée des langues maternelles sous le signe des TIC
La journée du 21 février est célébrée depuis l’an 2000 comme étant celle des langues maternelles, selon l’UNESCO. Il est apparu en effet que plus de 7 000 langues maternelles existent dans le monde, mais que nombre d’entre elles tendent à disparaître, faute d’utilisateurs. Le recours aux techniques d’information et de communication (TIC) comme Internet a été considéré pour sauvegarder les langues maternelles, en établissant par exemple un répertoire de celles – ci. De plus, malgré ces mesures de protection, le multilinguisme est recommandé, car le monde évolue et les cultures se rencontrent les unes les autres.

Action du Ministère de la Santé contre la propagation de la peste
La peste sévit chaque année à Madagascar durant la saison des pluies en particulier, selon les informations du Ministère de la Santé. A cet effet, eu égard aux cas identifiés à Ambohimangakely comme à Ambilobe, des mesures d’assainissement, de prévention et d’information de la population sont prises. Cette action consiste à indiquer à la population les symptômes de la peste, à inciter les gens aux consultations médicales, car des médicaments efficaces sont disponibles, gratuitement. De plus les gens sont appelés à nettoyer vigoureusement leurs maisons et leurs alentours immédiats, ne pas éparpiller les détritus ni les selles, car cela attire les rats, vecteurs de la puce transmettant la peste. La capture des rats vivants, à incinérer par la suite, fait partie des recommandations du Ministère.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar