Interviews

Infos 13h : En bref...

Jeudi 24 Février 2011

• Andry Rajoelina distribue le riz à 900 Ar à Toamasina

• Pas d’élections sans Marc Ravalomanana, affirme Olivier Rakotovazaha

• Pierrot Rajaonarivelo pense que la mouvance Ravalomanana va signer l’accord

• Communiqué tonitruant de l’AREMA de Samuel Ralaidovy et Vaovao Benjamin

• Rinah Rakotomanga condamnée à six mois de prison ferme

• 400 enfants ont eu leur goûter consistant de la CUA

• Un nouveau centre d’information à l’Ambassade des Etats – Unis

• Le FID poursuit ses appuis pourvoyeurs d’emplois en HIMO

Andry Rajoelina distribue le riz à 900 Ar à Toamasina
Andry Rajoelina se trouvait à Toamasina hier pour la première distribution du riz dans le lot des 20 000 tonnes fraîchement importées de Birmanie. Il a dirigé en personne cette distribution dans quelques fokontany de la ville, notamment à Tanambao V. Ce fut l’occasion pour le Président de la Haute Autorité de la Transition de rappeler qu’il avait promis ce « Vary Mora » aux habitants de la ville du port, il y a une dizaine de jours, alors que ceux – ci se plaignaient du prix élevé de cette denrée de base. Chose promise, chose due, le riz est vendu à 900 Ar à Toamasina, a annoncé le Président Andy Rajoelina. Ce prix sera par ailleurs appliqué à tout le riz « Vary Mora » vendu à Madagascar, a confirmé le Président à la population enthousiaste. A noter que 5 000 tonnes de ce riz ont été acheminées vers Toliara.

Pas d’élections sans Marc Ravalomanana, affirme Olivier Rakotovazaha
La mouvance Marc Ravalomanana persiste dans le retour de leur chef de file comme seule solution à la crise malgache. Ainsi, Olivier Rakotovazaha, Secrétaire Général du MFM – parti fondé par Manandafy Rakotonirina – a affirmé fortement que les élections ne pourront pas avoir lieu sans Marc Ravalomanana. La feuille de route présentée par la SADC – Communauté de Développement de l’Afrique australe – prévoit en effet que l’ancien président ne pourra rentrer que sur décision du gouvernement issu des élections. Le Dr Jules Andriamaholison, pour sa part, confirme que leur chef de file rentrera incessamment, cela dépend des négociations avec l’Afrique du Sud et la Communauté internationale qui ont lieu actuellement. De plus, la feuille de route actuelle se trouve dans sa version 1. Elle peut donc être encore amendée, affirme avec conviction le Dr Jules Andriamaholison.

Pierrot Rajaonarivelo pense que la mouvance Ravalomanana va signer l’accord
Les audiences du Dr Leonardo Simao ont eu lieu hier à Andraharo. Il a reçu successivement Pierrot Rajaonarivelo, du MDM – Mouvement pour la Démocratie à Madagascar-, la mouvance Marc Ravalomanana (Mamy Rakotoarivelo, Fetison Andrianirina, Manandafy Rakotonirina) et l’AREMA de Vaovao Benjamin. Si les représentants de la mouvance Marc Ravalomanana ont refusé de s’adresser à la presse, Pierrot Rajaonarivelo a par contre déclaré que la signature ne saurait tarder. Il a par ailleurs ajouté que selon son point de vue, la mouvance Marc Ravalomanana va probablement participer à l’accord des politiciens, tandis que les mouvances Zafy Albert et Didier Ratsiraka ne prendront pas part à la transition.

Communiqué tonitruant de l’AREMA de Samuel Ralaidovy et Vaovao Benjamin
« Couper le cordon ombilical ». C’est avec ce titre que l’AREMA – direction collégiale, dirigé par Samuel Ralaidovy et Vaovao Benjamin, exprime la nécessité de se démarquer du fondateur du parti d’Avant – garde pour la Rénovation Malgache , en l’occurrence l’Amiral Didier Ratsiraka, tout en soutenant fermement Pierrot Rajaonarivelo. Exposant sur une page entière de journal les longs discours et accords stériles d’antan, c’est dans un langage rehaussé que les deux signataires passent en revue les turpitudes de l’AREMA, et s’exclament « BASTA ! ». Ils terminent leur communiqué en indiquant donc que « couper le cordon ombilical signifie une prise de responsabilité devant le peuple malgache, et l’histoire de notre Nation ». Les deux signataires refusent les pratiques de bas étage de gens qui se réfugient derrière le nom de l’Amiral pour utiliser l’AREMA à des fins personnelles.

Rinah Rakotomanga condamnée à six mois de prison ferme
Rinah Rakotomanga, conseillère de Tantely Andrianarivo lorsque celui – ci était Premier Ministre, a été condamné à six mois de prison ferme pour une sordide affaire de mœurs. Coups et blessures volontaires, menaces de mort, détérioration de bien d’autrui, la conseillère a eu la main lourde lorsqu’elle a agressé l’épouse légitime de son amant. Cette condamnation est assortie du paiement d’un Ariary symbolique à titre de dommages et intérêts. Rinah Rakotomanga n’assistait pas à l’audience lors de la prononciation du verdict. Toutefois, un mandat d’arrêt à son encontre a été délivré. Aux dernières nouvelles, elle a fait opposition à la décision de justice.

400 enfants ont eu leur goûter consistant de la CUA
Les femmes œuvrant avec la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA), regroupées dans le Collège des Femmes Responsables, ont procédé hier à leur distribution mensuelle de goûter. Ce sont 400 élèves de l’EPP – école primaire publique- d’Ambodifiakarana Isotry qui ont bénéficié de cette opération. Chaque enfant a pu déguster un sandwich distribué par le Collège. Un goûter consistant, ainsi que l’ont indiqué les représentantes du Collège des Femmes Responsables.

Un nouveau centre d’information à l’Ambassade des Etats – Unis
L’Ambassade des Etats – Unis d’Amérique, sise à Andranomena, a ouvert son centre d’information. Il s’agit de la bibliothèque, rénovée et améliorée. L’objectif de ce centre est de diffuser les informations relatives aux Etats –Unis et à Madagascar. Les visiteurs pourront consulter des documents écrits, mais également des CD et des DVD. Des ouvrages écrits pourront être consultés sur place tandis que d’autres pourront être empruntés. Pour accéder aux documents, les visiteurs doivent prendre un rendez – vous préalable. Le centre est accessible au public du lundi au jeudi, et il faut un niveau d’études de classe Terminale pour pouvoir s’y rendre.

Le FID poursuit ses appuis pourvoyeurs d’emplois en HIMO
Les techniciens du FID – Fonds d’Intervention pour le Développement-, financé par la Banque mondiale- procède à des appuis financiers directs auprès des populations ayant besoin de revenus. Cela s’opère en général par les travaux de Haute intensité de main d’œuvre (HIMO), faisant appel à des travaux collectifs dans l’intérêt public. Chaque personne participant à ces ouvrages reçoit 2 500 Ar par jour. C’est ainsi que 5 km de route seront réhabilités à Avarabohitra Tsiafahy, et de plus des actions seront menées également dans l’entretien du canal aux abords du marais Masay. Ce genre d’action s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar