Interviews

Infos 13h : En bref...

Mercredi 9 Mars 2011

• Paraphe de la feuille de route au Centre de Conférences International

• Elections en mai 2012 selon la feuille de route du 8 mars 2011

• Le sort de Camille Vital dépend du Président

• Indemnisation des victimes politiques depuis 2002

• Le document de transition des trois mouvances remis aux Ambassades

• L’Etat doit 63 millions Ar à la JIRAMA depuis 2008

• La commune d’Ankaraobato sous les ordures

Paraphe de la feuille de route au Centre de Conférences International
Le Dr Leonardo Simao, en produisant la révision de la feuille de route du 8 mars (hier soir) a également convoqué tous les partis et associations politiques à participer à la séance de paraphe cet après-midi. Le rendez-vous est fixé à 15h, heure malgache au Centre de Conférences international à Ivato. Des modifications remarquables ont été apportées à la version du 16 février, notamment la création de la Cour Electorale Spéciale et du Fonds National de Solidarité. Le statut particulier des anciens chefs d’Etat est indiqué également dans cette version. Autres innovations, l’application de la feuille de route s’effectuera sous la supervision de la Communauté internationale.

Elections en mai 2012 selon la feuille de route du 8 mars 2011
La feuille de route version du 8 mars 2011 prévoit la tenue jumelée des élections présidentielles et législatives dans les plus brefs délais. Selon les indications, la date de mai 2012 sera donc la probable échéance de ce double scrutin afin d’assurer leur transparence totale. L’organe chargé de la proclamation des résultats officiels est la Cour Electorale Spéciale. Il est fort probable que la transition va dépasser l’année 2011 dans ces conditions.

Le sort de Camille Vital dépend du Président
Interrogé hier sur son possible remplacement en vertu de la feuille de route actuelle, le Premier Ministre a rappelé que le Président demeure dans ses fonctions, selon les dispositions de ce document. « Il lui appartient de désigner le Premier Ministre, c’est donc le Président qui décidera, a expliqué simplement Camille Vital ».

Indemnisation des victimes politiques depuis 2002
Après son entretien avec le Dr Leonardo Simao, le Ministre des Affaires Etrangères Hyppolite Rarison Ramaroson a évoqué également la question de l’indemnisation des victimes des événements politiques. Un comité ad hoc devra être mis en place pour déterminer sur quels critères seront identifiées ces victimes. Le Fonds National de Solidarité (FSN) sera approvisionné par la Communauté internationale, et les indemnisations seront déterminées par le comité ad hoc. Les victimes considérées sont celles qui ont subi des séquelles ou des injustices durant les événements politiques entre 2002 jusqu’à la date de signature de la feuille de route.

Le document de transition des trois mouvances remis aux Ambassades
Les trois mouvances (Zafy Albert, Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana) ont commencé à distribuer leur document de création de transition. La démarche a commencé ce matin à l’Ambassade de Chine à Nanisana puis à l’Ambassade d’Algérie à Ambatobe. Selon l’agenda annoncé, les trois mouvances se rendront à Andraharo demain, avec leurs partisans, pour remettre ce document auprès du Système des Nations Unies. Vendredi, ce sera à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique, à Andranomena, que le document sera déposé. Afin d’éviter tout attroupement dans les rues, les trois mouvances iront seules en ces lieux, en donnant rendez-vous sur place à leur partisans.

L’Etat doit 63 millions Ar à la JIRAMA depuis 2008
Le dernier Conseil de Gouvernement tenu lundi à Mahazoarivo a indiqué que l’Etat malgache doit un montant de 63 millions Ar de factures impayées à la compagnie nationale d’eau et d’électricité, la JIRAMA. La somme se répartit en 30 millions Ar dus par les Ministères et 33 millions Ar dus par les universités.

La commune d’Ankaraobato sous les ordures
Les habitants de la commune d’Ankaraobato, sise dans le district d’Atsimondrano au sud de la Capitale , rencontrent un énorme problème de voirie actuellement. Les ordures ménagères sont éparpillées dans les rues, les ruelles, débordant des bacs à ordures. La population, qui craint l’apparition de maladies, a demandé l’intervention des autorités. Le maire de cette commune, Guy Maxime Ralaiseheno, est suspendu de ses fonctions pour trois mois depuis le 28 février, après avoir été suspendu un mois en janvier. La population demande un Président de Délégation Spéciale, malgré le fait que c’est l’adjoint au maire en principe qui assure l’intérim de tout maire suspendu.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar