Interviews

Infos 13h : En bref...

Jeudi 7 Avril 2011

• « Lutte contre la résistance aux anti-microbiens » pour la journée mondiale de la santé

• Les Ampanjaka et Tangalamena pour la réconciliation des 4 mouvances

• Sarah Georget Rabeharisoa doute de la représentativité du gouvernement

• Sherritt a besoin de 8 à 15 mégawatts pour finaliser ses constructions

• Foire des pommes à Soanindrariny sous le signe de l’espoir

• Sanctions de 17 chauffeurs et de 5 receveurs hier à Mahamasina

• Manifestation des marchands des pavillons d’Analakely

« Lutte contre la résistance aux anti-microbiens » pour la journée mondiale de la santé

La Journée mondiale de la santé est célébrée ce jour, comme chaque 07 avril dans le monde. Cette année, le thème retenu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est la « lutte contre la résistance aux anti- microbiens ». Ce thème veut mettre en exergue la tendance à l’auto-médication ainsi que le développement de nouvelles maladies dans différentes parties du monde, notamment parmi les populations les plus pauvres. Des consultations gratuites sont prévues dans la plupart des villes de Madagascar pour marquer cette journée.

Les Ampanjaka et Tangalamena pour la réconciliation des 4 mouvances

Une réunion de tous les Ampanjaka, Tangalamena, Sojabe et Zanakandriana - tous des chefs traditionnels et descendants de souverains des anciens royaumes de Madagascar - a eu lieu hier. Cette rencontre a été marquée par une séance de travail sur les mesures à prendre pour mettre fin à la crise : les Ampanjaka ont donc décidé de discuter avec les protagonistes politiques du moment, à savoir les quatre mouvances. D’un côté, il y a les forces politiques proches du pouvoir de transition et de l’autre, les trois mouvances des anciens présidents, ont analysé les Tangalamena. Dès aujourd’hui, ils rencontreront la mouvance Didier Ratsiraka dans la matinée puis celle de Marc Ravalomanana dans l’après-midi. Demain vendredi, la matinée sera consacrée à Andry Rajoelina et l’après-midi à Zafy Albert. L’objectif des Tangalamena est le « fampihavanana » basé sur les valeurs malgaches.

Sarah Georget Rabeharisoa doute de la représentativité du gouvernement

Le parti vert « Hasin’i Madagascar » affirme que la reconnaissance internationale ne sera jamais accordée par la communauté internationale à un pouvoir de transition. Cela n’a jamais eu lieu dans le monde, précise la Présidente Sarah Georget Rabeharisoa. Ce que la communauté internationale peut reconnaître, ce sera le processus de retour à l’ordre constitutionnel, à savoir l’existence d’une Constitution, la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, etc. Cependant, l’actuel gouvernement peut-il être qualifié d’union nationale ? Les TIM qui y figurent ne sont pas reconnus comme tels par Marc Ravalomanana, ni les AREMA par Didier Ratsiraka. Il est donc difficile de penser que ce gouvernement répond aux critères de la feuille de route, conclut Sarah Georget Rabeharisoa.

Sherritt a besoin de 8 à 15 mégawatts pour finaliser ses constructions

La Société Sherritt a besoin d’une dose massive d’électricité pour achever la construction de ses infrastructures du projet Ambatovy à Toamasina. A cet égard, une visite sur le site de la JIRAMA (compagnie nationale d’eau et d’électricité) sis à Toamasina IV a eu lieu. La JIRAMA affirme pouvoir fournir les 8 à 15 mégawatts requis par Sherritt, sans que cela ne perturbe la fourniture d’électricité à Toamasina. Le Ministre de l’Energie Elysée Ratsiraka s’est rendu dans la ville portuaire en début de semaine dans le cadre de ce projet. Une fois ses installations achevées, l’exploitation de nickel et de cobalt par Sherritt débutera de manière effective.

Foire des pommes à Soanindrariny sous le signe de l’espoir

Les cultivateurs de pommes du Vakinankaratra ont ouvert hier pour trois jours la Foire des Pommes dans la commune rurale de Soanindrariny, dans le district d’Antsirabe II. Les paysans de la Plate – forme des Pommes espèrent beaucoup de cette manifestation, car la culture de pommes a connu des problèmes. Outre la vieillesse des pommiers, en effet, dont la récolte s’est avérée de moindre qualité, les abus perpétrés par les collecteurs ont affecté les revenus des cultivateurs. Le PSDR – Programme de Soutien au Développement Rural- va intervenir afin de renouveler les plants de pommiers, ce qui redonne espoir aux paysans de la Plate-forme des Pommes. 13 associations paysannes bénéficieront de cet appui. Un atelier à ce sujet se tiendra demain dans la Commune Urbaine d’Antsirabe, l’objectif étant d’améliorer la qualité des pommes tout en augmentant la récolte.

Sanctions de 17 chauffeurs et de 5 receveurs hier à Mahamasina

Le Conseil de discipline (CODIS) relatif à la circulation urbaine s’est tenu hier à Mahamasina dans les locaux de la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA). C’est ainsi que 17 chauffeurs de taxibe (bus) et 5 receveurs (ceux qui prennent les frais et distribuent les billets) ont été sanctionnés. Leur comportement excessivement irrespectueux a été maintes fois relevé : insultes aux cadenceurs, grossièretés diverses, non – respect des temps d’arrêt ni du cahier des charges, embarquement de passagers ailleurs qu’aux arrêts de bus, etc. Ces chauffeurs et receveurs indélicats ont été suspendus de leur travail pour une durée allant de 1 à 3 mois.

Manifestation des marchands des pavillons d’Analakely

Les commerçants des pavillons d’Analakely ont érigé un piquet de manifestations pendant une heure hier matin devant le Bureau des Marchés à Analakely. Munis de banderoles de contestation, ils se sont ainsi mobilisés afin de protester contre l’envahissement des marchands informels devant et autour de leurs pavillons. La Présidente de l’association des marchands des pavillons, Razaimanana Lala, a expliqué que cette invasion de marchands informels est insupportable ! Ils sont sur les trottoirs, dans la rue, et obstruent l’accès aux pavillons. Les commerçants réguliers perdent leur clientèle car les gens n’osent plus circuler dans les pavillons, par crainte d’insécurité. De plus, les environs sont sales, des déchets de toutes sortes entourent les commerces. La Présidente a par ailleurs signalé que les marchands réguliers payent la patente, les taxes de marché et pourtant ils subissent cette invasion. La manifestation d’hier s’est tenue pour alerter les autorités compétentes sur la situation, a indiqué Razaimanana Lala.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar