Interviews

Infos 13h : En bref...

Lundi 11 Avril 2011

• Monja Roindefo conteste un message militaire le concernant

• D’importantes lois à voter par le Parlement de la transition

• Lettre du Pr Zafy Albert à Andry Rajoelina, lue au Magro

• La CENI sera soutenue par la COI

• Les partis politiques déploient leurs jeunes

• Baisse des ventes de poissons dans la Capitale

• Organiser la Semaine du Goût en février ?

Monja Roindefo conteste un message militaire le concernant

Monja Roindefo, Président national du parti Monima, ancien Premier Ministre de la Transition , a réuni la presse en fin de semaine pour contester un message militaire l’accusant de fomenter un coup d’Etat. Depuis son limogeage, l’ancien Premier Ministre a déclaré se présenter aux élections présidentielles.

De plus, Monja Roindefo a souvent mentionné ses relations avec des membres de l’Armée malgache, présentant à la presse des modèles d’uniformes qu’il envisageait de confectionner à l’intention des militaires.

Et dernièrement, il avait affiché sa solidarité avec les trois mouvances, lors de la commémoration du 29 mars 1947 à Ambohijatovo. Le message fustigé, signé par Rakotondramasy (Ministre de la Défense Nationale), met en avant l’implication de militaires des 22 régions et de Monja Roindefo dans un projet de coup d’Etat.

D’importantes lois à voter par le Parlement de la transition

Raharinaivo Andrianantoandro, Président du Congrès de la Transition, et le Général Rasolosoa Dolin, Président du Conseil Supérieur de la Transition, ont rencontré la délégation de la COI - Commission de l’Océan Indien - hier. Ce fut l’occasion pour le Ministre des Affaires Etrangères mauricien, Arvin Boolell, de souligner le rôle important du Parlement de la Transition dans le processus de sortie de crise.

En effet, selon la feuille de route, la loi d’amnistie, entre autres mesures, doit être promulguée avant la tenue des élections. Raharinaivo Andrianantoandro a indiqué que d’autres textes législatifs sont à adopter : le Code électoral, la loi sur les partis politiques et le statut de l’opposition, le Code de la Communication , la mise en place du Comité du Fampihavanana Malagasy, le statut des anciens présidents, etc.…

Lettre du Pr Zafy Albert à Andry Rajoelina, lue au Magro

Le Pr Zafy Albert a écrit une lettre à Andry Rajoelina, dont la teneur a été lue en public au Magro Behoririka, durant un meeting des trois mouvances. Selon la missive, le Pr Zafy Albert rappelle à Andry Rajoelina que ce dernier a achevé les 24 mois de transition pour lesquels il s’était engagé à diriger le pays. En conséquence, le Président de la Transition est devenu un citoyen ordinaire, selon la lettre. Le Pr Zafy Albert lui demande donc de se comporter dignement et d’attendre la tenue des élections.

Par ailleurs, le Ministre de la Défense est également interpellé par le Professeur qui lui rappelle que l’Armée est censée défendre la légalité, et que ce sera sa mission de protéger la véritable transition lorsque celle-ci sera établie. Une copie de cette correspondance a été transmise à l’Armée, aux représentations diplomatiques à Madagascar et aux institutions judiciaires. (Source : Tia Tanindrazana, 09/04/11)

La CENI sera soutenue par la COI

Le Bâtonnier, Hery Rakotomanana, Président de la CENI - Commission Electorale Nationale Indépendante - s’est déclaré satisfait de la visite de la COI. Ce fut en effet l’occasion pour la CENI d’expliquer les étapes en cours dans le processus électoral, les efforts entrepris, notamment avec le déploiement des agents électoraux et les leçons tirées du dernier scrutin dans la structuration de la CENI dans les régions.

Le Ministre Arvin Boolell a pour sa part relevé que le succès de la feuille de route dépend en grande partie de la CENI, eu égard aux élections. Celles-ci constituent un droit du peuple malgache à s’exprimer, a noté le Ministre mauricien. Quant à la CENI , son succès dépend de ses moyens. C’est ainsi que la COI , avec l’ensemble de la Communauté internationale à mobiliser (OIF- Francophonie, le GIC-ONU), réaffirme son soutien à la CENI-Madagascar.

Le Président de la CENI a relevé que le budget prévu dans la loi de finances 2011 est amplement suffisant pour assurer la tenue d’élections, mais toute aide supplémentaire sera la bienvenue.

Les partis politiques déploient leurs jeunes

Les « jeunes MDM » (Mouvement pour la Démocratie à Madagascar) au Motel Anosy, Antananarivo, d’une part, les « jeunes DHD » (Droit de l’Homme et Démocratie) d’autre part, les formations politiques se préparent plus que jamais aux élections.

En effet, en déployant leur section de jeunes, les politiciens envisagent de mobiliser la population depuis la base, c’est-à-dire jusque dans les fokontany. Alors que les « jeunes DHD » ont œuvré depuis près d’un an et font le bilan de leurs activités, les « jeunes MDM » se lancent maintenant. Bien d’autres associations ou partis politiques comprennent également des sections « jeunes » et/ou « femmes », électorat cible par excellence.

Baisse des ventes de poissons dans la Capitale

La psychose a atteint la Capitale, après l’intoxication de plus de 200 personnes et le décès d’une dizaine de gens ayant mangé du « geba » ou sardinelle à Toliara la semaine dernière. Une baisse d’achat de poisson de mer a en effet été notée auprès de quelques poissonneries. Une commerçante a tenu à rassurer sa clientèle, en expliquant qu’Antananarivo n’est pas approvisionnée par Toliara mais par Mahajanga et Toamasina.

Le poisson vendu dans la Capitale est donc parfaitement sain. En cette période de carême, les Tananariviens redoutent déjà le poisson d’eau douce - à cause des pêches malsaines dans le Marais Masay ou le lac d’Anosy. Voici donc une nouvelle rassurante sur l’intégrité des produits de la mer.

Organiser la Semaine du Goût en février ?

Le succès de la Semaine du Goût, dont le Marché du Goût à la Gare de Soarano est incontestable. Cette première édition à Madagascar a fortement séduit le public de la Capitale. Grands et petits se sont réunis devant les stands de confiseries, conserves, dégustations, etc.

Les produits frais ont connu également un succès, et parmi les exposants, un cultivateur de la région du Vakinankaratra a suggéré que la manifestation ait lieu en janvier - février. En effet, ce bimestre constitue le pic des récoltes dans le Vakinankaratra, les pommes, poires, raisins, grenadelles, etc. étant au mieux de la production, a relevé cet agriculteur.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar