Interviews

Infos 13h : En bref...

Mercredi 18 Mai 2011

• Décès de Guy Willy Razanamasy, ancien Maire d’Antananarivo

• Andry Rajoelina sollicite l’appui de Jacob Zuma

• Les étudiants d’Antananarivo provoquent les forces de l’ordre

• Arrestation d’étudiants manifestants à Ankatso

• Le Rodobe choisit Anosy pour contester le Parlement

• Plus de 550 animaux protégés saisis en partance pour Bangkok

• Contestation à la Banque Centrale de la nomination de Guy Ratovondrahona

Décès de Guy Willy Razanamasy, ancien Maire d’Antananarivo

L’ancien Maire de la ville d’Antananarivo, Guy Willy Razanamasy, est décédé hier 17 mai 2011. La nouvelle a été transmise par un communiqué de la Primature, signé par le Premier Ministre Camille Vital.

Guy Willy Razanamasy a été le Premier Ministre de la Transition de 1991-1992, du temps de la HAE - Haute Autorité de l’Etat - dirigée par le Pr Zafy Albert. Homme de consensus, habile négociateur et bon vivant, Guy Willy Razanamasy a ensuite été élu Maire de la Ville des Mille le 05 novembre 1995.

Andry Rajoelina sollicite l’appui de Jacob Zuma

Ainsi qu’on le sait, la rencontre d’Andry Rajoelina avec différentes personnalités, dont les Chefs d’Etat d’Afrique, consiste à démontrer les efforts actuels entrepris par le pouvoir de transition pour mettre fin à la crise malgache. A cet égard, la solution consistant à organiser des élections a été retenue par la feuille de route paraphée le 09 mars dernier.

Andry Rajoelina sollicite ainsi le soutien de la communauté internationale au processus électoral, de manière à ce que les résultats des scrutins demeurent crédibles, et partant, ne deviennent pas source de nouvelle crise. Durant son entretien avec Jacob Zuma lundi, le Président de la Transition a ainsi renouvelé son appel à un soutien de son pays dans ce sens.

Sur ce chapitre électoral d’ailleurs, il convient de noter que la CENI – Commission Electorale Nationale Indépendante – de Madagascar se trouve actuellement en observation électorale en Afrique du Sud, sur invitation de l’EISA, l’Institut Electoral de ce pays.

Les étudiants d’Antananarivo provoquent les forces de l’ordre

Nouveau meeting des étudiants de l’Université d’Ankatso hier. En effet, après s’être rassemblés sur l’esplanade du campus, les étudiants manifestants sont ensuite descendus à l’arrêt de la ligne 119. Ils ont ainsi à nouveau réclamé la date précise de reprise des cours. I

nterpellant le Ministre de l’Enseignement Supérieur, ils ont exigé que celui-ci résolve le problème des enseignants afin que les cours puissent commencer.

Par ailleurs, les forces de l’ordre étant déjà sur place dans la matinée, les étudiants ont voulu mettre feu à des pneus, comme ce fut le cas lundi.

Les forces de l’ordre ont interdit le blocage de la circulation et ont demandé aux étudiants de réintégrer l’enceinte de l’Université. Tout en refluant vers le campus, certains étudiants ont lancé des pierres à l’encontre des forces de l’ordre.

Durant les lancers de pierre, les projectiles ont atteint les commerçants et autres constructions autour de l’arrêt de la ligne 119. De plus, une personne aurait été blessée, selon les informations.

A noter que la faculté de Médecine ayant effectivement repris ses cours lundi, les manifestants se sont rendus sur place hier pour interrompre l’enseignement et rallier à leur cause tous les étudiants….

Arrestation d’étudiants manifestants à Ankatso

La situation a dégénéré à Ankatso hier : lorsqu’une personne civile a été blessée par les jets de pierre des étudiants, les forces de l’ordre ont pénétré dans le campus et ont arrêté des manifestations.

Selon les déclarations du Président de l’association des étudiants en sciences, cela va à l’encontre de la franchise universitaire.

En effet, de son point de vue, les éléments des forces de l’ordre se trouvaient à Ankatso pour empêcher l’arrivée des étudiants de Vontovorona, qui devaient grossir les rangs des manifestants.

De plus, une fois dans le campus, les forces de l’ordre ont lancé une dizaine de grenades lacrymogènes dans l’enceinte universitaire. Enfin, des étudiants ont été arrêtés, selon le témoignage.

Ceux-ci ont été mis à genoux à l’arrêt du bus 119, puis fouillés et arrêtés. Face à cette arrestation, les étudiants demandent leur libération dans les meilleurs délais. Ils rappellent que l’objet de leur contestation demeure la reprise des cours.

Le Rodobe choisit Anosy contester le Parlement

Le Rodobe a tenu une conférence de presse à Bel-Air hier pour préciser son objectif de ce jour. La descente dans la rue à Anosy a pour objet de contester les réunions du Parlement de Transition. Selon les explications du Dr Tsarahame Edouard, le Rodobe a décidé qu’il n’y a plus de pouvoir effectif à Madagascar actuellement.

La crise perdure et la population en souffre. Aussi, le Rodobe a une autre proposition pour la sortie de crise. La descente à Anosy vise à interpeller les gens qui s’y réunissent, puisqu’ils dépensent de manière indue les deniers publics.

Concernant la manifestation, elle se déroulera de manière pacifique. En ce qui touche les forces de l’ordre, leur mission consiste à protéger les gens, a relevé le Dr Tsarahame Edouard.

Elles devraient mener une enquête sur l’incendie de la TVM au lieu d’arrêter les gens qui veulent exprimer leur avis. S’emportant contre le Président de la Transition, le Docteur a lancé que les forces de l’ordre devraient l’arrêter si elles faisaient leur travail, puisqu’il a fait un coup d’Etat (source : Radio Don Bosco).

Plus de 550 animaux protégés saisis en partance pour Bangkok

In extremis, alors qu’il allait s’embarquer à destination de Bangkok lundi, un quadragénaire a été intercepté à l’aéroport international d’Ivato avec sa précieuse cargaison. Il s’agit en l’occurrence de 557 animaux protégés de Madagascar que le passager allait transporter en Chine.

Ce sont 467 caméléons, 23 lézards, et 58 grenouilles, protégés par la CITES (Convention Internationale de la faune et flore menacées d’extinction, annexe II) qui ont ainsi été récupérés.

Les animaux se trouvaient dans une quinzaine de paniers en osier, eux-mêmes transportés dans deux valises. Le passage au scanner a permis à la police des frontières, jugeant les valises suspectes, de repérer les animaux.

Contestation à la Banque Centrale de la nomination de Guy Ratovondrahona

Le Directeur Général de la Banque Centrale de Madagascar, Christian Rasolomanana, a été remplacé la semaine dernière par Guy Ratovondrahona. Ce dernier, ayant une expérience de plusieurs années dans le secteur financier, dont une partie au sein de la Banque Centrale, se trouve cependant contesté par une partie du personnel.

Ceux-ci ont ainsi annoncé une grève dans 48 heures si la nomination du nouveau Directeur Général n’est pas annulée par le Ministère des Finances et du Budget.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar