Interviews

Infos 13h : En bref...

Mardi 24 Mai 2011

• Programme du Congrès de la Transition présenté hier

• La grève des transporteurs d’Andoharanofotsy a pris fin

• Paul Rabary est sceptique sur la décision de la SADC

• Les textes sur la décentralisation en voie de compilation

• La mouvance Marc Ravalomanana prête pour la réconciliation nationale

• Célébration des 140 ans du temple FLM d’Ambatovinaky


Programme du Congrès de la Transition présenté hier

En séance publique, le Congrès de la Transition a adopté hier son programme depuis le jeudi 19 mai jusqu’au mercredi 08 juin 2011. Dès aujourd’hui, des accords de financement comme des projets de loi feront l’objet d’examen par la Chambre basse du Parlement de la Transition.

Parmi les textes à examiner, le Code électoral, la loi organique sur l’élection présidentielle, le prêt du Fonds Africain de Développement pour la réhabilitation du Bas Mangoky, etc. La réunion d’hier a été présidée par Raharinaivo Andrianantoandro, Président du Congrès de la Transition.

La grève des transporteurs d’Andoharanofotsy a pris fin

La grève des chauffeurs des taxibe des lignes 172, 187 et 137 reliant Antananarivo et Andoharanofotsy a pris fin dans l’après-midi hier. Leur arrêt de travail a été causé par les retraits de papiers et contraventions infligées par la Police Municipale.

Afin de mettre fin au mouvement et à la reprise du transport, la Commune Urbaine d’Antananarivo, la Police Nationale , la Police Municipale ainsi que l’UCTS (Union des Coopératives de Transport Suburbain) ont tenu une réunion de crise dans la matinée.

Durant ces manifestations, les usagers de ces taxibe ont dû effectuer à pied le trajet pour se rendre en ville dans la matinée. Les habitants se sont plaints de cette situation, en reprochant aux policiers municipaux d’en être la cause, parce que ces derniers prennent de l’argent aux chauffeurs ou les sanctionnent à tout moment.

Paul Rabary est sceptique sur la décision de la SADC

Le sociologue Paul Rabary s’est déclaré sceptique sur la feuille de route, parce qu’il estime que la seule solution possible à la crise doit provenir des Malgaches. Cela sera possible, en appliquant une véritable politique en vue de la sortie de crise.

Selon le sociologue l’acceptation de la feuille de route par la SADC – Communauté de Développement de l’Afrique australe – était prévisible, étant donné que c’est cette organisation qui l’a rédigée.

En ce sens, les trois mouvances ont tort de considérer ce document comme unilatéral. Si les trois mouvances n’apprécient pas la feuille de route, qu’ils le disent clairement sans vouloir à tout prix imposer leur point de vue.

Les textes sur la décentralisation en voie de compilation

La Commission chargée de la mise à jour des textes sur la décentralisation à Madagascar a terminé ses consultations. Les dernières rencontres ont eu lieu à Toliara et à Mahajanga, selon Olivier Ramahadison, Secrétaire Général du Ministère de l’Aménagement du Territoire et de la Décentralisation (MATD) et Président de la Commission.

Les participants aux consultations étaient des représentants de partis politiques, de la société civile, de diverses sociétés privées, de simples citoyens, etc. Les travaux de la Commission se basent sur la Constitution, qui prévoit en effet trois niveaux de décentralisation, c’est-à-dire les provinces, les régions et les communes. Les données recueillies feront l’objet d’analyse et de compilation.

La mouvance Marc Ravalomanana prête pour la réconciliation nationale

Se prononçant sur l’amnistie et la sortie de crise à Madagascar, Randriapilamanana Rostand, de la mouvance Marc Ravalomanana, s’est déclaré prêt à contribuer à la réconciliation nationale. Pour cela, a-t-il déclaré, il faudrait savoir ce que les gens du Congrès de la Transition entendent faire avec l’amnistie.

Celle-ci devrait être générale et que chacun se lance dans les élections. Ainsi ce sera le peuple qui décidera de l’amnistie. Empêcher le Président Ravalomanana de participer aux élections en lui refusant l’amnistie relève d’un esprit de revanche, a noté Randriapilamanana Rostand.

Il faut que tous puissent participer aux élections. La mouvance Marc Ravalomanana est prête pour la réconciliation mais il faut commencer par accorder l’amnistie à tout le monde.

De plus, c’est au FFKM - Conseil Œcuménique des Eglises Chrétiennes de Madagascar - qu’il appartient de régir la réconciliation nationale et non au Congrès de la Transition. (Source : Radio Don Bosco)

Célébration des 140 ans du temple FLM d’Ambatovinaky

Le temple FLM (luthérien) d’Ambatovinaky a célébré dimanche dernier ses 140 ans d’existence. Dès samedi, une exposition sur place a permis de connaître l’historique de l’Eglise.

La première messe luthérienne d’Antananarivo a eu lieu le 11 mai 1871 à Ampasandratsarahoby, près de Faravohitra, au siège de la mission norvégienne. Depuis cette date, une messe a eu lieu tous les dimanches à Ampasandratsarahoby.

Le temple d’Ambatovinaky a été construit bien plus tard, lorsque les missionnaires norvégiens ont obtenu le terrain dans ce quartier.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar