Interviews

Infos 13h : En bref...

Mardi 14 Juin 2011

• Point de presse d’Andry Rajoelina ce soir à 17h

• Gilbert Raharizatovo s’attendait à cette déclaration de la SADC

• Comme prévu, le cas de Madagascar sera porté devant l’Union africaine

• Harinaivo Rasamoelina n’apprécie pas le système politique mondial

• Fetison Rakoto Andrianirina appelle à la flexibilité des politiciens

• La CENI reproche au Parlement de traiter le Code électoral sans la consulter

Point de presse d’Andry Rajoelina ce soir à 17h

Selon les informations du Chargé de Communication à la Présidence de la Haute Autorité de la Transition (HAT), le Président Andry Rajoelina tiendra un point de presse à Ambohitsorohitra ce jour. La rencontre est annoncée pour 17 heures (heure de Madagascar), et concerne le communiqué de la SADC - Communauté de Développement de l’Afrique australe- publié dimanche dernier.

Ainsi, une invitation à ce point de presse est ainsi adressée à tous les journalistes via le site officiel de la HAT.

Gilbert Raharizatovo s’attendait à cette déclaration de la SADC

Le Président de la Plate-forme pour la stabilité et la réconciliation nationale (PSRI), Gilbert Raharizatovo, a commenté hier la décision de la SADC sur le cas de Madagascar. Ainsi, de son point de vue, cette déclaration était prévisible.

La SADC a opté pour un langage politique et diplomatique, en ménageant les différents protagonistes de la crise malgache. Gilbert Raharizatovo a par ailleurs noté que l’organisation régionale est passée du stade de médiateur à celui d’arbitre, lorsque la SADC préconise les préalables à mener pour la résolution de la crise.

Comme prévu, le cas de Madagascar sera porté devant l’Union africaine

La décision de la SADC du 12 juin 2011 sera transmise devant le Sommet de l’Union africaine (UA) au mois d’août prochain, selon les informations. L’instance panafricaine se prononcera donc à son tour sur la résolution de la crise à Madagascar.

Pour rappel, le Sommet de la SADC tenu à Sandton durant le week-end a préconisé, entre autres, le paraphe de la feuille de route par les trois mouvances (Zafy Albert, Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana) ainsi que la facilitation du retour des exilés politiques à Madagascar, y compris l’ancien Président Marc Ravalomanana.

Harinaivo Rasamoelina n’apprécie pas le système politique mondial

Harinaivo Rasamoelina, Président du DHD - Madagascar (Droits de l’homme et démocratie à Madagascar), n’apprécie guère la décision de la SADC.

Cette objection se fonde plus dans le principe que sur les idées en elles-mêmes. En effet, selon le parti DHD – Madagascar, la communauté internationale ne vise qu’à protéger ses intérêts dans le règlement des conflits mondiaux.

Les pays étrangers puissants veulent avant tout avoir la mainmise sur les autres Etats, sans considérer les intérêts de la population de ces derniers.

Ce système politique mondial n’est pas acceptable et devrait être modifié, a soutenu Harinaivo Rasamoelina.

Fetison Rakoto Andrianirina appelle à la flexibilité des politiciens

Après la déclaration de la SADC dimanche, la réaction de Fetison Rakoto Andrianirina (mouvance Marc Ravalomanana) est simple : il faut que nous autres, politiciens malgaches, soyons capables de ne pas nous entêter.

Cela vaut pour toutes les parties en présence, a-t-il noté, aussi bien les dirigeants que les politiciens en dehors du pouvoir. Fetison Rakoto Andrianirina insiste donc sur la poursuite du dialogue entre Malgaches.

Il considère la feuille de route du 08 mars 2011 comme un début de rapprochement, mais une fois les amendements apportés, la volonté de diriger ensemble la transition devra être effective de la part de tous, a noter Fetison Rakoto Andrianirina.

La CENI reproche au Parlement de traiter le Code électoral sans la consulter

A travers son porte-parole Bruno Rakotoarison, la CENI - Commission Electorale Nationale Indépendante- a regretté, vendredi soir, que les membres du Parlement (Congrès et Conseil Supérieur) procèdent à l’analyse du Code électoral et des lois organiques s’y rattachant en dehors de toute consultation de l’organisme.

En effet, a relevé Bruno Rakotoarison, ces lois relatives aux élections, à commencer par le Code électoral, c’est la CENI , en premier lieu, qui sera chargée de les appliquer, puisque c’est son rôle de procéder aux élections.

Des questions peuvent se poser, et en tant que personnes-ressources, nous pourrions y répondre de manière avisée, a noté le porte-parole de la CENI.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar