Interviews

Infos 13h : En bref...

Mercredi 22 Juin 2011

• Edgard Razafindravahy auprès des Zokiolona et des enfants de Tana

• Financement de 5 projets par la Banque mondiale

• Amendements de la SADC de l’article 20 de la feuille de route

• Conférence du Rodobe au Carlton sur les amendements de la SADC

• Démolition des constructions illicites à Ankatso I


Edgard Razafindravahy auprès des Zokiolona et des enfants de Tana

Environ 4 500 personnes ont pu manger du riz et du « laoka » hier au Gymnase couvert de Mahamasina. Composée pour moitié de Zokiolona ou personnes âgées, et pour moitié par des enfants de préscolaire jusqu’à 8 ans, les convives étaient les invités du Président de la Délégation Spéciale d’Antananarivo, Edgard Razafindravahy. Une rencontre conviviale, destinée à faire part du « valimbabena » auprès des Zokiolona, selon les propos du PDS de la Capitale.

Outre le repas, des cadeaux ainsi qu’une somme symbolique de 5 000 Ar ont été remis à ces personnes âgées, à titre de « solombodiakoho », le croupion de poulet étant le morceau réservé aux aînés lors de repas de fête. Les enfants quant à eux, ont pu s’amuser et se divertir grâce à l’animation de Momota, dans l’après-midi. La journée a été organisée dans le cadre de la Fête nationale malgache du 26 juin prochain.

Financement de 5 projets par la Banque mondiale

La Banque mondiale a alloué un montant total de 55 000 dollars pour financer 5 projets d’organismes privés. La cérémonie de signature et de présentation des projets a eu lieu hier au siège de l’organisation à Anosy. Selon les explications fournies, il s’agit d’une sélection de projets basée sur certains critères. 42 organisations ont présenté des propositions, et ce sont les 5 présentés hier qui seront financés.

Trois projets seront réalisés à Antananarivo, s’attachant notamment à l’adduction d’eau potable et à la lutte contre la corruption, tandis que le quatrième aura lieu à Ihosy et le cinquième à Fianarantsoa. Ce dernier projet concerne la connaissance des droits de l’homme dans les communautés. Le projet d’Ihosy se rattache à la lutte contre la violence à l’égard des femmes et sera financé à hauteur de 4 000 dollars. Les quatre autres projets recevront un budget de 14 000 dollars.

Amendements de la SADC de l’article 20 de la feuille de route

C’est donc confirmé, la SADC - Communauté de Développement de l’Afrique australe - contredit la SADC. En effet, quand bien même la feuille de route paraphée à Ivato le 9 mars 2011 par les entités politiques malgaches, en présence de la SADC et de représentants de la communauté internationale, spécifiait que le document ne pouvait plus être modifié, le Sommet de Sandton (Afrique du Sud) a bel et bien modifié l’article 20 de ladite feuille de route.

Il s’agit, en la substance, du retour des exilés politiques et particulièrement de celui de l’ancien Président malgache, Marc Ravalomanana à Madagascar. Les 11 entités ayant participé à la réunion de Gaborone (Botswana) ont reçu le texte hier matin.

Conférence du Rodobe au Carlton sur les amendements de la SADC

Le « Rodoben’ny Malagasy ho an’ny Tanindrazana » réapparaît. Après quelques semaines d’accalmie, le mouvement dirigé par le Professeur Zafy Albert a tenu une conférence à l’Hôtel Carlton hier, suite à la réception du document officiel de la SADC - Communauté de Développement de l’Afrique australe- concernant le retour des exilés politiques.

Les intervenants, dont Manoro Régis, ont considéré la décision de la SADC comme une confirmation des précédentes condamnations du pouvoir de transition par la communauté internationale. Tant qu’il n’y aura pas de transition inclusive et consensuelle à Madagascar, a noté Manoro Régis, les sanctions contre Madagascar vont se renforcer.

Démolition des constructions illicites à Ankatso I

La démolition des constructions illicites à la Cité universitaire d’Ankatso I a été houleuse lundi. En effet, les responsables de la gestion du site ont été accompagnés d’huissiers et de forces de l’ordre pour procéder à ces démolitions. Des étudiants ont contesté ces actes, en faisant du tapage.

Hier le Directeur du CROUA - Centre Régional de gestion des œuvres universitaires - Abel Randriamiarinarivo, a expliqué aux médias que le respect de la loi et de la procédure administrative doit avoir lieu en toutes circonstances. Le CROUA est disposé au dialogue, a signalé son Directeur, mais que cela ait lieu en respect de la procédure. Il a ainsi rappelé que les actes de démolition ont eu lieu à la fois après une rencontre avec les étudiants concernés d’une part, et suite à une décision de justice d’autre part.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar