Interviews

Infos 13h : En bref...

Mercredi 29 Juin 2011

• Signature de la feuille de route à Antananarivo

• La SADC n’a pas à assurer la sécurité de Marc Ravalomanana

• Père Pedro refuse le retour de Marc Ravalomanana

• Le pouvoir de transition impliqué dans le trafic de bois de rose

• Les employés de la Commune de Mampikony réclament 7 mois de salaire

• 150 centres de santé réouverts par le Ministère de la Santé

Signature de la feuille de route à Antananarivo

La cérémonie de signature de la feuille de route de sortie de crise aura lieu à Antananarivo à la fin du mois de juillet. Cette information a été connue à l’issue de l’entretien du Dr Leonardo Simao avec le Premier Ministre Camille Vital lundi dernier à Mahazoarivo. La SADC – Communauté de Développement de l’Afrique australe-, en tant que médiateur de la crise à Madagascar se rendra entretemps à New York, selon le Dr Leonardo Simao, afin d’obtenir le soutien de l’ONU – Organisation des Nations Unies- pour l’organisation des élections malgaches.

La SADC n’a pas à assurer la sécurité de Marc Ravalomanana

Durant son entretien avec la presse, le Dr Leonardo Simao a abordé clairement la question relative à l’ancien Président Marc Ravalomanana. Deux points le concernent, son retour et sa sécurité. La SADC – Communauté de Développement de l’Afrique australe - ne peut pas assurer sa sécurité, il est ressortissant d’un Etat membre, et c’est au gouvernement de cet Etat d’assurer la sécurité de ses citoyens. De plus, la SADC ne peut pas empiéter sur la condamnation de Marc Ravalomanana par les juridictions malgaches. C’est le sens de la déclaration de Sandton, a souligné le Dr Leonardo Simao.

Père Pedro refuse le retour de Marc Ravalomanana

Le Père Pedro livre sa vision de la situation nationale à Madagascar dans une interview publiée par le Journal « La Croix » (France). Evoquant les conséquences de la crise sur la population, le Père Pedro constate l’aggravation de la pauvreté. Cela est dû en partie au gel des financements extérieurs, à la perte des emplois, l’insuffisance de production rizicole, etc.

Abordant la question du retour de Marc Ravalomanana au pays, Père Pedro estime que les conditions de stabilité ne sont pas encore réunies pour que l’ancien Président puisse revenir. Le prêtre préconise que celui - ci accepte de se mettre en retrait de la vie politique malgache afin d’éviter de nouveaux affrontements.
(Source : La Gazette de la Grande Ile )

Le pouvoir de transition impliqué dans le trafic de bois de rose

Le scandale de trafic de bois de rose se poursuit. Ce sont six conteneurs à destination de la Chine qui ont été interceptés à l’Ile Maurice. Le Ministre de l’Environnement et des Forêts, le Général Raveloarison Herilanto a expliqué que de hautes personnalités du pouvoir de transition sont impliquées dans ce trafic. L’enquête est en cours, a indiqué le Ministre, qui a précisé que le Bianco (Bureau indépendant anti- corruption), les agents forestiers, ainsi que les forces de l’ordre œuvrent de concert dans l’éradication de ce réseau de malfaiteurs. Deux douaniers malgaches ont déjà été arrêtés, les déclarations des conteneurs indiquant le transport de légumineuses et de corne de zébus.

Les employés de la Commune de Mampikony réclament 7 mois de salaire

Depuis le mois de décembre 2010, les employés de la Commune Urbaine de Mampikony n’ont pas reçu leur salaire. En dépit des nombreuses revendications et missives adressées en ce sens à diverses autorités de la hiérarchie, aucun paiement n’a été effectué. Afin de marquer plus vivement leur demande, les employés communaux ont cloué l’entrée de la Mairie hier à Mampikony. Ils en appellent au Ministère de la Décentralisation afin de résoudre leur problème.

150 centres de santé réouverts par le Ministère de la Santé

Le Ministre de la Santé , le Médecin Général Rajaonarison Pascal Jacques a annoncé la réouverture de 150 centres de santé sur les 236 fermés précédemment. Chaque citoyen malgache a le droit d’être soigné, a relevé le Ministre. Il a expliqué la fermeture des centres comme relevant du gel des recrutements dans la fonction publique (NDLR : une mesure de la Banque mondiale et du FMI dans le Programme d’Ajustement Structurel), ainsi que de la fermeture des centres de formation des paramédicaux. Ces questions étant résolues, les centres sont de nouveau accessibles à la population, s’est réjoui le Ministre Rajaonarison Pascal Jacques.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar