Interviews

Infos 13h : En bref...

Samedi 22 Janvier 2011

• Décision finale d’Andry Rajoelina sur le PM de consensus

• Messe à la mémoire de Jacques Sylla aujourd’hui

• La CENI recrute des informaticiens

• Nadine Ramaroson veut résoudre les litiges fonciers en 2011

• L’amnistie à étudier au niveau du Parlement

• 40% des ménages ont accès à l’eau potable

• La Carte bleue dans les « Tsena Mora » en février

Décision finale d’Andry Rajoelina sur le PM de consensus
Les partis politiques sont tous en train de cogiter pour présenter le nom d’un Premier Ministre (PM) de consensus à Andry Rajoelina, Président de la Transition , ainsi que le spécifie l’Accord politique d’Ivato du 13 août 2010. Concrètement, la constitution du gouvernement d’ouverture sera donc basée sur la désignation d’un Premier Ministre obtenant la majorité – et non l’unanimité – auprès des différents partis politiques. A ce jour, de nombreuses voix ont plébiscité l’actuel Premier Ministre Camille Vital, dont l’année 2010 a présenté un bilan plutôt positif par rapport à toutes les difficultés rencontrées. Les avis sont partagés, certains souhaitent un nouveau PM non issu du pouvoir de transition, comme c’est le cas du RPM – Rassemblement Pour Madagascar – dirigé par Raharizatovo Gilbert. Le Parti Vert Hasin’i Madagasikara, pour sa part, a décidé de retirer son candidat, Guy Suzon Ramangason et de soutenir le candidat qui obtiendra le plus de voix favorables. Andry Rajoelina, ainsi qu’il l’a précisé durant le lancement des travaux de l’hôpital d’Andohatapenaka, a indiqué que la décision finale lui reviendra.

Messe à la mémoire de Jacques Sylla aujourd’hui
Il y a déjà un an de cela, le regretté Jacques Sylla quittait cette terre pour un monde meilleur. En commémoration de cet anniversaire, sa veuve Yvette Sylla ainsi que ses proches organisent cet après-midi à 15 heures une messe d’action de grâces en sa mémoire. Premier Ministre de Marc Ravalomanana durant les événements de 2002 puis jusqu’en 2007 où le Général Charles Rabemananjara le remplaçait, Jacques Sylla a fait basculer l’opinion politique en faveur des manifestations contre l’ancien Président en se présentant sur la Place du 13 mai le 13 mars 2009. Quatre jours plus tard en effet, Marc Ravalomanana déposait sa démission.

La CENI recrute des informaticiens
Dans le cadre de sa restructuration, la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI) procède actuellement à un recrutement massif d’informaticiens. L’organisation prévoit en effet d’instituer au niveau des districts de Madagascar les centres informatiques pour le traitement des données relatives aux listes électorales. Durant le référendum, ces activités avaient été confiées aux régions, à travers les centres informatiques régionaux. Il s’était avéré que le circuit de traitement de données était trop long, et pouvait ainsi donner lieu à des erreurs ou à des manipulations volontairement frauduleuses. Ce sont donc 119 techniciens supérieurs en informatique que la CENI recrute aujourd’hui, à travers un appel à candidature publié dans la presse locale. De niveau bacc + 2, maîtrisant divers systèmes et logiciels de traitement de données, les candidats devront déposer leur dossier au siège de la CENI à la fin de ce mois.

Nadine Ramaroson veut résoudre les litiges fonciers en 2011
Le Ministère de la Population pose comme priorité cette année la résolution des litiges fonciers dans le pays. Ces situations de conflits engendrent en effet d’énormes problèmes parmi les gens, qui vivent en situation précaire ou litigieuse. Par ailleurs, le soutien aux activités agricoles de la population constitue également une priorité du Ministre Nadine Ramaroson. En effet, en accroissant leur production agricole, les paysans peuvent se nourrir de manière plus convenable, tout en contribuant à l’augmentation de la production agricole du pays. Enfin, concernant l’insécurité, Nadine Ramaroson préconise le renforcement des « andrimasompokonolona » ou l’autodéfense villageoise. La structuration claire de cette institution devrait faire l’objet de plus d’efforts de la part du pouvoir, a indiqué le Ministre qui a relevé que son département ne dispose que d’un faible budget.

L’amnistie à étudier au niveau du Parlement
Commentant l’intervention d’Andry Rajoelina lors de la cérémonie de vœux d’Iavoloha, Voninahitsy Jean Eugène, ancien député et actuellement membre du Parlement de la Transition , avait noté qu’aucun mot n’avait été dit sur l’amnistie. Bien que touché directement par cette mesure, du fait des condamnations à son encontre par le pouvoir de Marc Ravalomanana, Voninahitsy Jean Eugène a relevé que c’est au Parlement de la Transition d’examiner cette mesure. Représentant le pouvoir législatif, en effet, les membres du Congrès et du Conseil Supérieur de la Transition , vont tenir incessamment une session extraordinaire, bien que jusqu’à nouvel ordre, l’amnistie ne figure pas encore dans l’ordre du jour. Néanmoins, les discussions durant cette session extraordinaire comprendront les mesures d’apaisement ainsi que la réconciliation nationale.

40% des ménages ont accès à l’eau potable
L’information provient du Ministre de l’Eau, Nirhy Lanto Andriamahazo, seulement 35% à 45% des ménages malgaches disposent d’eau potable. En dressant le bilan de l’année 2010 et en lançant les perspectives de cette année 2011, le Ministre a que le Sud constitue la priorité de son département. Le manque d’eau, la sécheresse chronique, dans le sud malgache est de notoriété publique, en effet, c’est ce qui cause le « kere » de manière récurrente. Eu égard au changement climatique cependant, a souligné le Ministre Nirhy Lanto Andriamahazo, les objectifs de cette année vont sans doute connaître des rectifications. En effet, il y aura davantage de pluie durant le premier trimestre (janvier- février et mars) dans le sud de Madagascar à partir du Vakinankaratra jusqu’à l’Anôsy, selon les indications de la Météo Malagasy.

La Carte bleue dans les « Tsena Mora » en février
Les activités des « Tsena Mora » ou boutiques de produits à prix modique seront suspendues jusqu’au mois de février dans un objectif de restructuration. En effet, depuis leur lancement, ces boutiques destinées aux couches sociales les plus vulnérables ont connu des difficultés, relevant particulièrement des soupçons, avérés ou non, de corruption et de trafic de denrées de la part des gestionnaires des stocks. Une nouvelle liste par fokontany des habitants se trouvant effectivement en difficulté sociale et financière sera donc établie, et une Carte bleue sera remise aux personnes pouvant effectuer leurs achats dans les « Tsena Mora ». La mesure s’appliquera au 1er février 2011, après une suspension des ventes. Rappelons que les « Tsena Mora » vendent de l’huile, du riz, du sucre et autres PPN –produits de première nécessité- aux alentours de 1.000 Ar, grâce à des subventions de l’Etat.
G. Ravelomanantsoa

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar