Interviews

Infos 13h : En bref...

Mercredi 2 Février 2011

• Transition consensuelle toujours dirigée par Andry Rajoelina

• Simao n’a pas de pouvoir de décision, selon les « légalistes »

• Le Collectif TANY signale l’accaparement de terres par Varun

• Xavier Duval en visite privée à Madagascar

• L’ATTAAF prône le développement

• Equipement du Corps de Protection Civile à Ivato

• Météo toujours pluvieuse dans le sud malgache

Transition consensuelle toujours dirigée par Andry Rajoelina
Comportant 33 articles, la feuille de route proposée par la SADC – Communauté de Développement de l’Afrique Australe – a été remise aux politiciens lundi pour examen. Ce document a été élaboré à partir des différentes consultations que le Dr Leonardo Simao a effectué auprès des diverses entités politiques du pays, ainsi que la société civile, notamment la Coordination Nationale des Organisations de la Société Civile (CNOSC). Ladite feuille de route confirme dans ses grandes lignes les propositions de l’Accord d’Ivato ainsi que les résolutions de la Conférence nationale, à savoir, Andry Rajoelina demeure le Président de la Transition. Par ailleurs, il lui appartient de désigner un Premier Ministre de consensus, à partir des propositions des partis politiques. Ces derniers transmettront à nouveau une liste de ministrables parmi lesquels le Premier Ministre de consensus proposera une formation gouvernementale à Andry Rajoelina. Les institutions de transition comme la CENI – Commission Electorale Nationale Indépendante – et le Parlement de la Transition (Congrès et Conseil supérieur) seront intégrés par les nouveaux partis politiques acceptant et signant cette feuille de route.

Simao n’a pas de pouvoir de décision, selon les « légalistes »
La feuille de route proposée par le Dr Leonardo Simao engendre des grincements de dents du côté des trois mouvances et de ceux qui exigent le retour sans condition de Marc Ravalomanana depuis deux ans. En effet, outre la confirmation des pleins pouvoirs à Andry Rajoelina, la préservation des acquis (pas de dissolution du Parlement ni de la CENI ), le document indique que « Marc Ravalomanana ne devrait pas rentrer à Madagascar jusqu’à l’instauration d’un climat politique et de sécurité favorable dont l’appréciation relèvera de la compétence souveraine et exclusive du futur Gouvernement à l’issue des élections. » (Article 14). Les « légalistes » sont en colère à l’égard du Dr Leonardo Simao, qui « n’a pas de pouvoir de décision, il est médiateur, fustigent ces partisans de Marc Ravalomanana ». Lalao Randriamampionona (CNOSC) désapprouve également le document, qui n’a pas été rédigé en concertation avec la société civile. Pourtant, l’article 20 cite la CNOSC , les Raiamandreny Mijoro, le FFKM (Conseil Œcuménique des Eglises Chrétiennes de Madagascar), et le FINONA comme chargés du suivi des dispositions de la feuille de route. De plus, les articles 24 à 33 de la feuille de route indiquent les engagements de la Communauté internationale en cas d’application de ses dispositions, à savoir la levée des sanctions frappant Madagascar ainsi que la reprise des financements extérieurs.

Le Collectif TANY signale l’accaparement de terres par Varun
Dans sa Newsletter n°12 datée du 31 janvier 2011, le Collectif pour la Défense des Terres Malgaches TANY réitère son inquiétude concernant l’accaparement des terres à Madagascar. En effet, le Collectif TANY avait déjà soulevé la question lors des événements de 2009, notamment concernant la vente – ou le bail emphytéotique – de millions d’hectares à la société indienne Varun pour une culture intensive de plants destinés à l’exportation. Ce sujet avait fait partie des actes reprochés au précédent régime de Marc Ravalomanana. Il s’avère qu’actuellement, le projet semble à nouveau en cours, selon des informations en provenance de l’Inde, selon la Newsletter du Collectif TANY. Par ailleurs, l’article 1er de la nouvelle Constitution suscite des questionnements au niveau du Collectif TANY, là où il est stipulé que « les modalités et les conditions relatives à la vente de terrain et au bail emphytéotique au profit des étrangers sont déterminés par la loi ». Le Collectif TANY réaffirme son engagement auprès de l’opinion publique pour suivre de près ces dispositifs, notamment l’appropriation de terre de façon abusive à Madagascar, le cas échéant.

Xavier Duval en visite privée à Madagascar
Le Vice – Premier Ministre mauricien, Xavier Duval se trouvait à Madagascar en visite privée la semaine dernière, à l’instar de la visite au même titre que le Premier Ministre Camille Vital avait effectué en fin d’année à l’Ile Maurice. Néanmoins, le Président de la Transition Andry Rajoelina a eu un entretien avec l’illustre visiteur dès son arrivée jeudi dernier. Xavier Duval a déclaré à la presse par la suite qu’il vient chez nous en tant qu’ami de Madagascar, et de plus, il a signalé que son pays est prêt à soutenir les efforts des Malgaches pour trouver une issue à la crise. Mi – officielle, mi – officieuse, la visite n’en a pas moins été instructive de part et d’autre.

L’ATTAAF prône le développement
L’association ATTAAF (Aingabe Tia Tanindrazana Antoka ho An’ny Fampandrosoana), se chargeant de bienfaisance et d’actions sociales auparavant, a décidé de se muter en parti politique. La recherche d’une certaine éthique dans la pratique de la politique doit avoir lieu, ont indiqué les membres de l’ATTAAF, qui indique les actions de développement à mener. Ayant participé à toutes les rencontres nationales (Teny Ifampierana, Dinika Santatra, Conférence nationale), l’ATTAAF estime le blocage de la crise vient des spéculations politiques. Actuellement, les élections deviennent un autre enjeu, après les calculs pour intégrer les institutions de transition. Selon le Secrétaire Général Razakarimaro Jean Claude, il faut mener des projets terre-à-terre de manière à créer des emplois (par exemple la transformation du « siramamy gasy » - extrait de mélasse – en sucre blanc), et envisager la création d’une banque de développement destinée à financer les projets des plus humbles. L’ATTAAF se déclare prête à participer à toutes les élections à venir.

Equipement du Corps de Protection Civile à Ivato
Le Corps de Protection Civile (CPC), qui a pour mission d’intervenir en cas de catastrophes ou d’accidents, a posé hier la première pierre pour la construction d’un dépôt de matériel à Ivato. En effet, le CPC est doté d’une vedette rapide lui permettant d’intervenir et de sauver les gens en cas de chute d’avion dans le lac attenant à l’aéroport international d’Ivato. Bien que très peu d’accidents se produisent à Madagascar dans les aéroports, cette mesure de sécurité demeure importante, a signalé le Colonel Rakotosalama Zefaniarivo, du Corps de Protection Civile. La construction de ce dépôt de matériel s’accompagne également d’un poste médical avancé, a – t – il ajouté. En effet, le matériel de secours ainsi que les soins à prodiguer doivent se trouver à proximité du lieu d’accident. Ces différentes dispositions s’inscrivent dans le cadre de la collaboration entre le CPC et l’ADEMA – Aéroports de Madagascar.

Météo toujours pluvieuse dans le sud malgache
La Météo Malagasy a expliqué que la pluie sur la Capitale et la partie nord de l’île, qui a duré environ une dizaine de jours, était due à des mouvements de nuages au – dessus de Madagascar, ainsi que de la Zone de convergence intertropicale. Ces phénomènes ayant cessé, le ciel s’est fait plus clément depuis le début de la semaine à Antananarivo et les régions au nord du Vakinankaratra. La Météo a par contre confirmé que les régions au sud du Vakinankaratra, d’est en ouest, demeureront sous la pluie. Les anciennes provinces de Toliara et de Fianarantsoa restent donc soumises à une pluviosité relativement importante, alors que bien des zones sont déjà sous les eaux (Betioky, Sakaraha, etc.) ou menacées de le devenir.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar