Interviews

Infos 13h en bref...

Mardi 7 Décembre 2010

* Le PM Camille Vital remercie les Malgaches de leur sagesse

* La Loi de Finances 2011 votée à l’unanimité au CST

* Le Congrès de la Transition en travaux de commissions

* Pour le KME le choix national prime

* Selon la mouvance Marc Ravalomanana, le référendum était unilatéral

* Pierrot Rajaonarivelo prêt à participer à la quatrième république

* Analamanana détruit entièrement par les dahalo, 106 personnes sans-abri

>Le PM Camille Vital remercie les Malgaches de leur sagesse
Le Premier Ministre, le Général Camille Vital a assisté à la cérémonie de proclamation des résultats définitifs du référendum par la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) hier. Cette formalité constituant la condition à la mise en place du gouvernement d’union nationale, la presse a questionné le Premier Ministre sur cette éventualité. Celui-ci a confirmé que des CV –Curriculum Vitae- arrivent en ce moment en haut lieu et que leur examen est en cours. Il n’a pas précisé s’il envisage d’être remplacé ou non. De plus, le Général a réitéré que le pouvoir de transition s’attelle actuellement à appliquer les résolutions de la Conférence nationale. Enfin, il a mis l’accent sur la sagesse des Malgaches durant l’ensemble du scrutin. Evoquant la situation houleuse et les morts à l’occasion d’élections en Côte d’Ivoire et en Haïti, le Premier Ministre a souligné la sagesse malgache et a tenu à remercier vivement la population comme les politiciens pour ce digne comportement.

>La Loi de Finances 2011 votée à l’unanimité au CST
Ce fut hier, un vote à main levée unanime des 66 membres du Conseil Supérieur de la Transition (CST) présents à Anosikely, pour l’adoption de la Loi de Finances 2011. Le Ministre des Finances et du Budget, Hery Rajaonarimampianina, qui représentait l’exécutif, a remercié les membres du CST pour leur choix. Il a également adressé ses remerciements aux bailleurs de fonds qui ont constamment apporté leur soutien aux actions de développement. De plus, le Ministre a réitéré que la Loi de Finances 2011 permet d’aller de l’avant vers la quatrième république, en prévoyant la tenue de quatre élections, y compris le second tour des présidentielles. Rappelons que le CST compte 90 membres et qu’il fait office de Sénat.

>Le Congrès de la Transition en travaux de commissions
Le Congrès de la Transition, présidé par Raharinaivo Andrianatoandro, a mis de l’ordre dans son agenda hier. Tout d’abord, l’institution faisant office de Chambre basse (Assemblée nationale du parlement) a arrêté son ordre du jour. Les travaux de commissions reprennent aujourd’hui et demain, et s’achèveront par une séance plénière jeudi, date de clôture de la présente session du Parlement de la Transition. Les commissions se pencheront donc sur quatre sujets, à savoir, une proposition de loi d’amnistie, la politique de développement rural, l’application des résolutions d’apaisement, et la mise en place du Conseil National de Réconciliation. Les deux derniers points seront présentés en séance plénière accessible au public ce jeudi.

>Pour le KME le choix national prime
Augustin Andriamananoro, directeur de campagne en faveur du OUI, a vivement manifesté sa satisfaction à l’issue de la proclamation officielle des résultats du référendum du 17 novembre dernier. Il a adressé ses remerciements à la population, aux électeurs, et a ajouté que la victoire du OUI appartient à tous les Malgaches. Interrogé sur la reconnaissance internationale, l’ancien ministre des télécommunications a déclaré que le choix national prime. La majorité des Malgaches a reconnu la nécessité de passer à la quatrième république, c’est d’abord ce qui compte. D’ailleurs, a –t-il ajouté, des pays comme le Pakistan ou la Turquie ont présenté officiellement leurs lettres de créances au pouvoir de transition, c’est déjà une reconnaissance officielle. Quant aux autres bailleurs, il est bon de rappeler que leurs financements ont été suspendus bien avant l’établissement du régime de transition, lorsqu’ils ont constaté un mélange notoire des finances publiques et celles des dirigeants de l’époque, a tenu à rappeler Augustin Andriamananoro (NDLR les bailleurs traditionnels –Banque mondiale, FMI, Union européenne, etc. ont suspendu l’aide budgétaire en septembre 2008).

>Selon la mouvance Marc Ravalomanana, le référendum était unilatéral
L’UDEM-PRO –Union pour la Démocratie et le Progrès – et le KMSB-Kômity Miaro ny Safidim-Bahoaka- de la mouvance Marc Ravalomanana jugent le référendum comme « celui des autres », car le scrutin était organisé unilatéralement, et les résultats, un non-événement, traduisent ce caractère unilatéral. Selon Jeanson Ramarosoanarivo, c’est « leur référendum », car il n’a pas été préparé d’un commun accord. Pour que la transition soit réellement consensuelle, il faut discuter, c’est la seule solution, a affirmé ce membre de la mouvance Marc Ravalomanana. Ainsi, la sortie de crise commencera avec la libération des prisonniers politiques, la reprise des discussions, le retour au pays de Didier Ratsiraka et de Marc Ravalomanana. Ces deux présidents ont été élus démocratiquement, précise l’orateur. Il est impossible de sortir de la crise ou de discuter tant qu’il y aura des désordres, a conclu Jeanson Ramarosoanarivo.

>Pierrot Rajaonarivelo prêt à participer à la quatrième républiqueLe Président National du Mouvement pour la Démocratie à Madagascar (MDM), Pierrot Rajaonarivelo, a déclaré que ses partisans sont prêts à participer pleinement à la quatrième république. Il n’est pas nécessaire de ressasser constamment le passé, a ajouté l’ancien Vice-Premier Ministre de Didier Ratsiraka. Maintenant, il importe de mettre en place les institutions de la quatrième république en effectuant la consultation la plus élargie possible. La reconnaissance internationale pourrait alors être obtenue, de même que l’apaisement. L’écoute des différents avis doit être privilégiée, selon Pierrot Rajaonarivelo. En faisant allusion à ceux qui n’ont pas voté ou qui ont voté blancs et/ou nuls, il note pour conclure : « souvenez-vous qu’il y a 48% d’électeurs dont on ignore le choix exact, il faut en tenir compte ».

>Analamanana détruit entièrement par les dahalo, 106 personnes sans-abriLes dahalo ont pillé et détruit un village de la Commune d’Antoetra dans l’Amoron’i Mania. Le fokontany d’Analamanana a été totalement ravagé la nuit du 22 au 23 novembre lorsque des bandits ont mis le feu aux 70 maisons qui le constituaient. Faites de bois, de roseau, et de chaume, ces habitations et leur contenu ont flambé pour ne plus laisser que des cendres. Les 106 habitants se sont retrouvé sans abri, sans ressources aucune. Une collecte a lieu depuis hier au bureau régional de l’Amoron’i Mania pour secourir ces gens. Le plus urgent consiste à leur fournir le minimum d’ustensiles de cuisine, de toilette et des linges pour se couvrir, de même que du riz, et autres besoins de base. La collecte se poursuit et se termine aujourd’hui.
Ginette Ravelomanantsoa

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar