Interviews

Infos du 02/12/10

Jeudi 2 Décembre 2010

>Le Ministre Rakotomihantarizaka Organès en grande pompe à Analakely hier

>Le Dr Leonardo Simao (SADC) pense que les Malgaches trouveront la sortie de crise

>Pas de médiation nationale du FFKM

>Liberté provisoire refusée pour Fetison R. Andrianirina et ses compagnons

>Critiques sévères du gouvernement des Etats-Unis contre le régime de transition

>Enquête serrée au « Tsena Mora » d’Ankorondrano – Est

>Comparution des officiers de la BANI au Tribunal hier pour enquête au fond

>Ouverture du Salon international du tourisme « Enjoy Madagascar »



>Le Ministre Rakotomihantarizaka Organès en grande pompe à Analakely hier
Mélange d’affolement et de curiosité hier après –midi à Analakely : vers 14h30 de nombreux éléments du GIR –Groupe d’Intervention Rapide- portant des cagoules et armés ainsi que d’autres éléments des forces de l’ordre, nombreux, armés également, étaient déployés sur l’Avenue. Ils ont écarté les marchands sur les trottoirs, barré la circulation de certains axes. Les témoins ont d’abord cru à une intervention musclée pour capturer des malfaiteurs. Puis en voyant arriver à 15h30 plusieurs motards officiels, d’aucuns ont cru que le Président Andry Rajoelina traversait la ville. Il s’est avéré que c’était le Ministre de la Sécurité Intérieure, Rakotomihantarizaka Organès, vêtu de vert militaire également, qui arrivait, pour effectuer une visite de l’Hôtel de Ville. Avec les tracas quotidiens qu’ils affrontent, les tananariviens n’ont pas apprécié cette exhibition d’armes lourdes et de treillis militaires.

>Le Dr Leonardo Simao (SADC) pense que les Malgaches trouveront la sortie de crise
Après s’être entretenu avec les différents acteurs politiques malgaches, le Dr Leonardo Simao a quitté Madagascar hier. Sa mission s’est terminée sur la rencontre avec le Président Andry Rajoelina à Ambohitsorohitra. De cette entrevue, aucun commentaire. Mais l’émissaire de la SADC-Southern African Development Community- a néanmoins déclaré qu’il semble y avoir un accord général entre les parties prenantes à la crise pour procéder à des élections. La Communauté Internationale est prête à accompagner le processus, pourvu que ce soient des élections justes, permettant aux électeurs de s’exprimer, et donnant une égalité de chances aux différents partis politiques. Concernant les résultats du référendum, la SADC va encore les examiner avant de se prononcer, de même que la situation des prisonniers politiques.

>Pas de médiation nationale du FFKM
Le Conseil Œcuménique des Eglises de Madagascar ou FFKM- Fiombonan’ny Fiangonana Kristiana eto Madagasikara – n’a pas encore proposé de se présenter comme médiateur national, que ce soit de manière indépendante ou en collaboration avec la CNOSC-Coordination Nationale des Organisations de la Société Civile. Cette rumeur relève de certains médias. En cas de position officielle en ce sens, ce sera l’un des Chefs d’Eglise du FFKM qui effectuera une déclaration claire. Le FFKM réunit l’Eglise catholique romaine EKAR, l’Eglise protestante FJKM, l’Eglise anglicane EEM et l’Eglise luthérienne FLM.

>Liberté provisoire refusée pour Fetison R. Andrianirina et ses compagnons
Le Tribunal d’Anosy a refusé hier la demande de liberté provisoire pour Fetison Rakoto Andrianirina, Pasteur Edouard Tsarahame et Zafilahy Stanislas. Ces dirigeants des trois mouvances (Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana, Zafy Albert) ont été arrêtés suite aux violences et destruction de biens publics et privés perpétrés par leurs partisans le 10 novembre dernier. Considérés comme ayant volontairement réuni des gens à tenir un meeting politique non autorisé ce jour là, puis incité les gens à commettre ces actes de destruction, Fetison Rakoto Andrianirina, Pasteur Edouard Tsarahame et Zafilahy Stanislas ont été reconduits à la prison d’Ambatolampy.

>Critiques sévères du gouvernement des Etats-Unis contre le régime de transition
L’Ambassade des Etats-Unis à Madagascar a fait savoir que le gouvernement américain craint les dérives du régime et du gouvernement de transition dans les entraves à la liberté d’expression et de presse qui prévaut actuellement en terre malgache. Il n’y a pas de respect de la liberté d’expression, la répression politique se manifeste par l’arrestation à la mi-novembre des dirigeants connus de l’opposition, leur lieu de détention étant dissimulé. De plus, la fermeture de médias ainsi que l’arrestation de journaliste inquiète les Etats-Unis qui y voient le non respect de la liberté de presse. En procédant à tous ces actes, le gouvernement de transition ne respecte pas les droits universels ainsi que les droits de l’homme, a affirmé le gouvernement des Etats-Unis à travers son Ambassade sise à Andranomena.

>Enquête serrée au « Tsena Mora » d’Ankorondrano –Est
Le scandale qui a éclaté hier au « Tsena Mora » d’Ankorondrano – Est (voir article par ailleurs) ne serait qu’une infime partie des détournements perpétrés dans l’ensemble de ces boutiques destinées aux populations démunies. D’autres boutiques « Tsena Mora » fonctionnent de la même manière frauduleuse, en écoulant les marchandises dans les épiceries complices. En effet, la boîte de lait concentrée vendue 1.000Ar dans les « Tsena Mora », par exemple, est cédée à 1.800Ar chez des épiciers, lesquels les revendent au public au prix habituel de ce produit, soit à 2.500Ar. Concernant les responsables du « Tsena Mora » d’Ankorondrano –Est, ils ont fait l’objet d’enquête plus approfondie dans l’après-midi, de même que le Chef du fokontany de cette localité.

>Comparution des officiers de la BANI au Tribunal hier pour enquête au fond
Les officiers arrêtés le 20 novembre à la Base Aéronavale d’Ivato (BANI), détenus à Tsiafahy, ont comparu hier devant le Doyen des juges pour enquête au fond. Il s’agit en l’occurrence du Général Raoelina et de deux autres officiers. Ils ont été reconduits à Tsiafahy après l’audition. Parmi les autres officiers devant encore comparaître se trouvent entre autres, le Colonel Coutiti Assolant et le Commandant Ratsiorimanana.

>Ouverture du Salon international du tourisme « Enjoy Madagascar »
Le lancement du Salon international du tourisme « Enjoy Madagascar » ce jour à Andranomena vise à poursuivre les efforts de promotion de la « destination Madagascar ». De nombreux tours opérateurs nationaux comme internationaux ont répondu à l’appel des organisateurs de la manifestation. Par exemple, des organismes de tourisme régional participant au Salon tiennent à mettre en valeur leurs particularités afin que les touristes séjournent davantage chez eux.

Ginette Ravelomanantsoa

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar