Alerte Infos

Intempéries – La météo prévoit le pire

Jeudi 15 Janvier 2015

La montée des eaux à Antananarivo. / www.madaplus.info
La montée des eaux à Antananarivo. / www.madaplus.info
Le pire reste à venir d’après la prévision météorologique d’Ampandrianomby. La perturbation qui se forme dans le canal de Mozambi­que représente désormais un danger pour la côte-Ouest malgache et la capitale.

«Le cyclone tropical intense Bansi s’éloigne de la Grande île mais l’autre perturbation dans le canal de Mozambique s’approche de nos côtes en apportant de grosses pluies dans les régions Melaky, Menabe et le district de Toliara I. La région Menabe est déjà en avis de danger (alerte jaune), tout comme Tana. La pluie va être abondante jusqu’au 16 janvier. Depuis 10 jours, les précipitations ont atteint les 157mm alors que le niveau normal est de 100mm », a constaté Rivo Randrianari­son, prévisionniste d’Ampan­drianomby, hier.

La montée des eaux est ainsi à craindre alors que les victimes des intempéries des derniers jours ne sont toujours pas à l’abri. Ceux-ci sont au nombre de 3209, selon le Centre d’études, de réflexion, de veille et d’orientation de la mairie d’Antananarivo-ville.

Pour faire face à la montée des eaux et aux risques d’inondation dans la capitale pour les prochains jours, le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) incite la population des bas-quartiers à quitter les lieux.

Les bas quartiers, des zones potentiellement innondés, à évacuer. / www.madaplus.info
Les bas quartiers, des zones potentiellement innondés, à évacuer. / www.madaplus.info
Expropriation
« Les habitants d’Anosizato-Andre­fana, d’Ankadimba­hoaka, d’Ankaditoho, de Marohoho, d’Avaratetezana Ampitatafika, de Soavimasoandro, d’Ankazo­manga Atsimo, d’Ampefiloha Ambodirano, d’Ankorondrano Andranomahery, de Morarano,… sont les plus exposés aux sinistres. Avec la commune, on a déjà coordonné les actions pour placer ces habitants sous des tentes », rassure Lucile Randria­narivelo, coordonnatrice de projet au sein du BNGRC, sans donner plus de détails sur l’endroit où ils seront déplacés.

Les feux sont alors rouges, surtout dans la capitale, où le problème fondamental réside dans la non-évacuation des eaux de pluie. Hier, une réunion s’est tenue entre le ministère d’État chargé des Infrastructures, des Équipements et de l’Aménagement du Territoire, autres ministères et la mairie d’Antananarivo pour trouver une solution. Une mesure drastique aurait été prise à l’endroit des constructions sur les buses et canaux publics, jugés être les causes des blocages à l’évacuation des eaux. Sitraka Ramanjato­jaona, conseiller technique du président de la délégation spéciale de la commune urbaine d’Antana­narivo, annonce une expropriation des maisons «illicites» dans certains quartiers inondés de la capitale. Le responsable s’est retenu de donner les détails sur cette expropriation.

Source : lexpressmada.com
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar