Interviews

Interview de Lala Haingo Présidente de Prot Europe sur la suite de l’operation SOS HARUNA

Dimanche 7 Avril 2013

Lala Haingo Présidente de Prot Europe
Lala Haingo Présidente de Prot Europe
Suite de l'interview du 1 mars 2013 - Haruna II

Interview de Lala Haingo Présidente de Prot Europe sur la suite de l’operation SOS HARUNA
Cela fait plus d’un mois que le cyclone a frappé le Sud de Madagascar, votre association a été parmi les premières à réagir.

Vous faites bien de souligner car effectivement, voilà plus d’un mois que nous avons lancé cette opération. Si au lendemain de la catastrophe qui a frappé le Sud et au vu des images de désolation, l’équipe s’est rapidement mobilisée pour mettre en place une aide et ainsi faire face à l’urgence, la mise en œuvre sur place est plus difficile. Les dons sont partis de France le 6 Mars 2013.

De quoi se composent vos dons exactement ?

Nos dons sont constitués de vêtements, de médicaments et de somme d’argent que la diaspora nous a généreusement offerte.

Pouvez-vous être plus précise sur la composition des dons ?

Lors de cette opération, nous avons envoyé d’Europe, si ma mémoire est bonne 21 cartons de vêtements, dont 19 de vêtements et 2 de médicaments.. A cela s’ajoute les 70kg de médicaments sur place et une aide financière de 463,04 euros qui serviront à financer les frais de transport et l’achat de médicaments sur place.

Où en sont les dons actuellement ?

Les dons sont actuellement au siège de l’association ProT Madagascar de Tintin Ravonison à Tananarive qui prend le relais de l’opération à Madagascar.

Pourquoi ne sont-ils pas encore arrivés à Tuléar ?

Nous avons dû faire face à des dépenses plus conséquentes et remplir des formalités administratives multiples et variées pour pouvoir récupérer les dons et pour la continuité de l’action.

Pensez-vous que les sinistrés de Tuléar verront un jour l’aide que vous leur apportez ?

C’est l’objet et le but de notre action. L’aide arrivera, c’est sûr. Quand ? Les envois de médicaments seront effectués la semaine prochaine et seront réceptionnés par le Docteur Razafinimanana qui se chargera de la redistribution auprès de ceux qui en ont besoin. Pour les dons en vêtements, nous cherchons la solution la moins onéreuse car pour l’instant une grosse partie de la somme soit près de la moitié a été dépensée pour les frais de douane, de transport et de communication sur place, soit 240 euros de frais divers. Il nous reste sur Haruna 1 la somme de 223, 5 pour acheminer l’ensemble de l’aide sur Tuléar.

Pensez-vous que cela valait le coup de se mobiliser ainsi pour au final dépenser tout le budget en frais divers sans que les sinistrés en profitent vraiment ?

Erreur, les sinistrés en profitent, certes, indirectement. Mais ces dépenses sont engagées pour l’acheminement de l’aide. Certes, on aurait préféré faire don de plus de médicaments que d’avoir autant de frais de fonctionnement.

Comment comptez-vous y remédier pour diminuer les frais de fonctionnement ?

Pour la deuxième tranche de l’aide, qui a débuté le 16 mars, nous avons axé notre collecte sur les dons en médicaments et en argent. Nous remercions la diaspora qui n’a pas hésité à nous témoigner leur confiance une fois de plus, nos amis pharmaciens et MsF avec qui nous sommes actuellement en contact pour mener une action pérenne. Nous attendons le référencement de notre association auprès de MsF pour passer commande de médicaments.

Actuellement, nous avons réussi à récolter plusieurs caisses de médicaments que nous avons regroupées dans 3 cartons, des dons financiers d’un montant de 578 euros qui vont servir pour l’achat et l’acheminement des médicaments sur place. Nous avons mis en stand by les dons en vêtements car au regard des problèmes rencontrés et des frais onéreux 4,50 euros/kg pour l’envoi sans compter après les frais de douane et de transport sur place.


Interview de Lala Haingo Présidente de Prot Europe sur la suite de l’operation SOS HARUNA
Que répondez-vous aux personnes qui vous disent toute cette énergie pour si peu de résultat ?

Comme vous le savez également, il est très facile de critiquer, de commenter mais il est plus difficile de réaliser quelque chose. Nous nous heurtons parfois à des impondérables. Et nous devons faire avec. Quant au résultat que certains attendent certainement, je répondrai tout simplement l’important c’est de participer et d’offrir ce que l’on peut avec tout notre cœur.

Je remercie infiniment les généreux donateurs au nom de toute l’équipe ProT Europe et ProT Mada.
Je remercie également toutes les personnes qui m’ont demandé de rendre des comptes et je les invite vivement à agir et à participer. J’ai eu énormément de demandes de compte d’observateurs que de donateurs !

Nous attendons votre participation et nous clôturons la seconde tranche le 27 avril 2013.

Pour vos dons, veillez contacter lalaplez@hotmail.fr
ando.andriarimalala@free.fr
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar