Interviews

Interview de Mamy ANDRIANARIVONY - Président de l'Association KOLO

Lundi 4 Juin 2012

Interview de Mamy ANDRIANARIVONY - Président de l'Association KOLO
Le Soratononina (la dictée malgache) a fait son apparition en France en 2003 via l'Association KOLO créée par deux amis défenseurs de la langue malgache Jarisoa Rakotoarivelo (décédé le 15 juillet 2009) et Mamy Andrianarivony...


Depuis, le Soratononina réunit chaque année les fervents amoureux de la langue malgache. Dans le cadre de cette dixième édition nous interviewons Mamy ANDRIANARIVONY, président de KOLO afin de nous parler de ce qui nous attend ce samedi 9 juin.

1/ Le Soratononina est à son 10e anniversaire, comment est née l’idée de faire une dictée malgache en France?
Cette année, c'est la 10ème édition de Soratononina. La première épreuve a eu lieu le 8 mars 2003 et ce sera l'année prochaine que nous fêterons ses 10 ans.

L'association KOLO a été créée en France et un de ses objectifs est de sensibiliser notre diaspora à se ressaisir de la langue malgache et à la transmettre à leurs propres enfants.
L'idée a été d'organiser un événement convivial, où on peut tout à la fois participer à un jeu, vérifier et actualiser ses acquis. De là est venue la proposition d'un concours de dictée malgache. Dès sa première édition, les différentes catégories ont toujours existé afin que tous : initié ou non, jeune ou moins jeune, malgache ou « étranger »,....trouvent leur part.

2/ Quel bilan tirez-vous de ces 10 ans passés ? les malgaches de France sont-ils attachés à ce genre d’évènement ?

Soratononina est un rendez-vous annuel qui a trouvé sa place dans la programmation culturelle de la diaspora. Depuis son début, l'évènement réunit environ une centaine de participants dont une cinquantaine de fidèles.
Nous pouvons souligner trois faits majeurs :
• Le nombre de concourants 'enfants nés France' a augmenté d'année en année. Nous rappelons que la catégorie 2 du concours est dédiée aux enfants moins de 13 ans, aux étrangers et les étudiants en cours du soir de l'INALCO (*)
• L'écart de nombre de fautes entre le gagnant et le dernier s'est resserré en 9 ans. En 2003, le gagnant de la 1ère catégorie a fait 12 fautes et le dernier 73 fautes. L'année dernière, 4 fautes pour le 1er et 43 pour le dernier.
• L'évènement se répand dans d'autres villes : Nantes, Rouen, Bordeaux, Toulouse, Saint Denis de l'ile de la Réunion. Aussi, la dictée est présente lors de la manifestation de la RNS, dans des émissions radio (Radiovazogasy et prochainement avec la radio toko telo).

3/ Qui sont les participants du Soratononina ?

En majorité, ce sont des personnes nées à Madagascar qui parlent le malgache mais qui n'ont plus beaucoup l'occasion de l'écrire voire de la lire....Parfois, ces personnes viennent avec leurs enfants qui ont une pratique succincte ou non de la langue.
Il y a aussi, un certain nombre de vazaha fidèles qui ont l'amour de cette langue.

Nous rappelons les différentes catégories du concours:

Catégorie 1 : Tout âge parlant couramment le malgache
Catégorie 2 : les enfants moins de 13 ans nés en France, les étrangers, et les étudiants en formation continue de la langue malgache à l'INALCO.

4/ C’est la 10e fois que vous organisez le Soratononina, est-ce que celui-ci sera particulier, Parlez-nous du programme de ce 9 juin.

Cette année, le thème est le « hosodoko malagasy».
Pour la première fois, l'évènement aura lieu dans les locaux de l’INALCO. Nous soulignons que KOLO est en partenariat avec les professeurs et enseignants d' INALCO-CROIMA (**) depuis sa première édition.

Déroulement de l'après midi du 9 juin:
14h : accueil des candidats
14h20 : Présentation des jurys et rappel des règles
14h30 : Epreuve de dictée catégorie 2 & 1 (les candidats retardataires ne seront pas acceptés)
15h30 : Correction
17h00 : Proclamation des résultats et distribution des prix
17h15 : FIN

5/ Un petit mot pour les lecteurs de Madaplus ?

D’abord, un grand merci à Madaplus pour l'intérêt qu'il porte à notre association et à notre événement phare pendant ses longues années.
Madaplus est un lieu d’information de référence pour les diasporas . « L’information de référence se définit par quatre mots, trop oubliés : la qualité, l’indépendance, la pertinence, l’exclusivité. » disait Mr Edwy Plenel pour son journal en ligne. Nous supposons que c’est le cas de Madaplus.
Chers lecteurs, restez-connectés, ne perdez pas le fil d’info Madaplus !!!
Venez nombreux à Soratonon'2012.
Et pour les lecteurs de Dago, un vif souhait de KOLO est de vous rencontrer à Madagascar pour Soratononina 2013.
Mandra-pihaona e!

L'Equipe Madaplus vous remercie et vous donne rdv samedi 9 juin!

* Institut National des Langues et Civilisations
** Centre de recherche sur l’Océan indien occidental et le monde austronésien
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar