Interviews

Interview exclusif de l'equipe No Comment

Mardi 11 Juin 2013

Valencia RAHARINAIVO (Directrice Commerciale et directrice de région)
Valencia RAHARINAIVO (Directrice Commerciale et directrice de région)
Interview exclusive de l'équipe de No Comment sur Madaplus.info

1/ Bonjour. Pouvez-vous nous parler de no comment® ? Sa création, ses supports (papier, site), ses objectifs…

no comment® magazine a été crée il y a un peu plus de 3 ans suite à la constatation suivante:

- Peu ou pas de gratuit de qualité sur le marché
- Peu ou pas de visibilité pour les jeunes ou moins jeunes artistes malgaches de qualité
- Peu ou pas de rédactionnels de qualité sur le marché aussi bien payant que gratuit.

En effet alors que des artistes malgaches peuvent être incroyables au niveau de leurs travaux il leur était difficile de diffuser leur savoir faire à moins de "payer" des "publi-reportage" ou des encarts publicitaire.

no comment® s'est donc engagé dans cette aventure afin de leur permettre de diffuser leurs travaux gratuitement en essayant de les accompagner le plus possible et en s'engageant à ne jamais publier de publi-reportage pour des raisons évidentes d'éthique journalistique.

De plus les équipes rédactionnelles de no comment®choisissent des sujets qui leur tiens réellement à coeur... Si nous n'aimons pas nous n'en parlons pas ...

Pour ce qui est des autres supports que gère notre petite maison d'édition, ces derniers ont été crées afin d'aider à financer le tirage et la distribution gratuite de nos 25 500 exemplaires mensuels (plus gros tirage sur Madagascar en presse gratuite et/ou payante pour un magazine mensuel).

Notre objectif était au départ de diffuser 10 000 exemplaires par mois sur Tana mais devant les demandes répétées de nos partenaires en province nous avons décidé assez vite d'augmenter notre tirage afin d'avoir une diffusion nationale et ce avec l'aide de nos annonceurs.

Nous pouvons dire à ce jour que les objectifs semblent remplis pour ce qui est de notre magazine et que nous avons réussi à développer un titre et une marque aujourd'hui reconnue et leader sur le marché aussi bien au niveau du tirage que au niveau du travail de diffusion ou encore de la ligne rédactionnelles et des sujets traités.

2/ Que peut-on trouver sur vos supports en occurrence sur le site de no comment® ?

Notre site web www.nocomment.mg est réactualisé quasiment quotidiennement avec des brèves et l'ensemble des articles publiés dans la version magazine de notre titre.

De plus les archives complètes sont en ligne et ainsi nos visiteurs peuvent retrouver ou découvrir des articles publiés par le passé. Nous parlons d'un contenu texte et photo exclusifs avec plus de 1 500 articles en ligne actuellement sans compter les images et photos....

Quelques chiffres: Notre site reçois en moyenne entre 1 000 et 1 600 visites par jour avec 40% d'internaute à Madagascar et 60% environs à l'extérieur.

Il faut savoir que nous doublons le traffic extérieur à peu près tous les 3 mois avec des visiteurs venant principalement de pays francophones et où la diaspora Malgache est présente (Canada, France etc...)

3/ Qui sont vos lecteurs aujourd’hui? Quels sont vos lecteurs cibles ?

Notre public et lectorat sont larges !
Nous n'avons pas réellement de cible, cela est impossible sur Madagascar, tant le marché est restreint.

En fait notre public va des jeunes qui sortent le week-end en boîte de nuit jusqu'au patron de société en passant par des universitaires.

En général notre public est plutôt CSP + et "middle class Up"

4/ Quel est selon vous la place de la toile dans le paysage médiatique malgache ? Est-ce que ce constat vous satisfait-il ?

Et bien comme déjà expliqué plus haut notre site web double son trafic à l'international à peu près tous les 3 mois.
En revanche pour ce qui est du trafic en local, depuis Madagascar celui-ci n'évolue pas beaucoup et les raisons sont connus:

- Manque de connexion malgré les efforts développés et investissements importants des opérateurs télécom.
- Taux d'équipement qui ne progresse pas beaucoup et donc accès à un terminal parfois impossible ou très difficile.

Il reste beaucoup à faire mais nous pensons chez no comment® que le web et les infos en ligne représenteront dans les 10 prochaines années des contenus de plus en plus lus et demandés par les Malgaches.

5/ Voyez-vous des choses à améliorer au niveau des accès aux informations en ligne à Madagascar ?

Oui bien sur !
Il y a encore 4 ans la fibre optique n'existait pas beaucoup. depuis celle-ci est mise petit à petit en place et cela ne peut que aider à l'accés aux infos en ligne.

Même si il reste encore beaucoup à faire la qualité des connexions s'améliore grâce, une fois de plus, aux investissements des opérateurs télécom de la place !

6/ Avez-vous un message à passer aux lecteurs de Madaplus, aux futurs lecteurs de no comment®?

Et bien bonne lecture à toutes et à tous et plus il y aura d'infos en ligne, d'éditeurs désireux de faire connaître les artistes et personnes faisant avancer le pays mieux ce sera :)

L'EQUIPE MADAPLUS vous remercie de votre passage sur le site de Madaplus.info

Vous aussi, faites connaître vos activités sur Madaplus.info, contactez-nous.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar