Interviews

Interview exclusive de Patrick Rakotomalala - Président du Comité de soutien France Hasin’i Madagasikara - pour Madaplus.info

Mercredi 11 Septembre 2013

Interview exclusive de Patrick Rakotomalala - Président du Comité de soutien France Hasin’i Madagasikara - pour Madaplus.info
Interview de Patrick Rakotomalala, Président du Comité de soutien France du parti vert à Madagascar : Hasin'i Madagascar.

Les élections ont l’air cette fois de se confirmer pour le 25 Octobre. Quelles sont les chances, selon vous de votre candidat Saraha Georget et du parti Vert ?

En conditions normales, on serait pleinement confiants. Aujourd’hui, si nous restons confiants, nous savons que nous devons être extrêmement vigilants. La triche, la manipulation des résultats, et les possibles dysfonctionnements sont nos seuls ennemis. On espère que la masse de militants et de sympathisants mobilisés dans les bureaux de vote nous permettra de contrôler au mieux ces dérives.

Il est vrai que quand on voit les candidats de la 25ème heure, tels que Hery, rassembler du jour au lendemain des dizaines de milliers de manifestants, on devine que cette affluence a été obtenue à coup de liasses de 10 000 ariary. C’est proprement scandaleux. On peut être sûr qu’ils n’auront pas acheté la conscience et la voix des gens pauvres mais pas dupes, mais ces affluences artificielles vont permettre de justifier les tripatouillages des résultats.

Mais la défection des 3 leaders Lalao Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Andry Rajoelina vous arrange bien...

Cette défection nous arrange bien pour sa conséquence immédiate : le retour au processus électoral. Mais au bout du compte, confiants dans la force de notre parti, nous aurions préféré les affronter directement, parce que la voix de tous les citoyens doit être prise en compte. Alors que là, l’abstention possible ne va pas aider à la transparence des résultats.

Vous affichez 300 000 adhérents. Ce nombre laisse pourtant beaucoup de gens sceptiques.

Le scepticisme des gens est compréhensible. Je me suis moi-même posé la question devant le chiffre, avant de me rendre à l’évidence quand, sur place, j’ai pu évaluer le travail que Saraha et son équipe ont pu mettre en œuvre pour labourer et mailler le terrain.

D’autres chiffres reflètent par contre la réalité de cet effectif, et ceux-là ne peuvent pas porter à controverse parce qu’ils sont contrôlés par des instances officielles dont la CENIT : le parti couvre, aujourd’hui 10 septembre, 111 des 119 circonscriptions législatives : c'est dire que le parti Vert est capable de présenter des candidats députés + leurs suppléants + leurs délégués de vote dans 111 des 119 circonscriptions du territoire malgache, tous issus respectivement de leur tissu local. C’est exceptionnel. Et cela fait du parti Vert le parti le plus important en termes de nombre de candidats députés. Il en est de même en termes de couverture des circonscriptions communales et en effectifs de candidats maires.

Certains reprochent au parti Vert et à Saraha Georget son manque d’engagement concret en termes de problèmes environnementaux.

On a tendance à borner le terme d’écologie au seul domaine de la préservation de l’environnement. C’est un raccourci connu. Et on voudrait nous voir réagir en militants bruyants sur toutes les causes et scandales environnementaux. On aurait voulu nous cantonner à ne faire que ça. On a réagi de manière concrète à toutes ces grandes causes, qu’il s’agisse du trafic du bois de rose ou des pollutions hydrocarbures. Et on le fera encore. Mais le cœur de notre action n’est pas le militantisme écologiste pur, mais bien la construction d’un projet global de société. L’écologie politique, c’est une pensée globale qui articule une vision révolutionnaire de la société autour d’axes essentiels : la responsabilité et la solidarité sociale ; la citoyenneté et la démocratie. Et là, le combat pour l’environnement est un principe, un combat social et citoyen.

Les sceptiques ne croient toujours pas en vos chances de victoire.

On assiste à un curieux phénomène de déni de la part de certains et des médias. Ce parti qui s’est monté de façon anachronique en dehors de tous les schémas classiques dictés par l’écosystème politique malgache parait tellement anachronique que beaucoup parmi les « sachants » n’arrivent pas à sortir de leurs schémas d’analyse habituels et refusent d’y croire : pour beaucoup, le malgache serait trop ignare et trop facilement achetable pour avoir le droit même de voter. Alors quand on leur dit qu’un parti de masse, parti de rien du tout, constitué en mode discret, sans alliance, sans collusion s’est bâti à partir du terrain sur des seules valeurs, on comprend que beaucoup refusent d’y croire. C’est pourtant un coup de tonnerre politique dans le monde malgache que l’émergence d’un vrai parti de masse.

La suppression de nos médias radio et télévision par un pouvoir inquiet, n’a bien sûr pas favorisé la propagation de notre message. La meilleure illustration de cette thèse est que le congrès du parti qui a rassemblé 10 000 (!!!) représentants des communes en janvier 2013 a été complètement occulté par les médias et les élites de la capitale. Mais les faits sont têtus. Les gens vont bien finir par en accepter la réalité.

Quels sont vos soutiens ?

Certains ont dit de Saraha qu’elle était la marionnette écologique de Andry Rajoelina. Puis ceux du bord opposé ont prétendu qu’elle était une marionnette financée par Marc Ravalomanana. Aujourd’hui ceux des deux bords déclarent que Saraha serait la marionnette de la France ou d’une quelconque autre puissance étrangère.
On a là quand même un illustration de la bien piètre opinion que les gens ont de la politique à Madagascar : personne, selon ce schéma, ne pourrait exister politiquement sur la base de ses seules valeurs et idées et de son projet. C’est pourtant le cas aujourd’hui avec le parti Vert et sa présidente Sarah Georget Rabeharisoa. Notre seul soutien et moteur reste la confiance de nos 300 000 adhérents.

Il reste cependant que nous commençons à bénéficier d’une certaine légitimité internationale.

Sur le volet financement, on vous reproche une opacité, une origine mafieuse …

Toujours cette image détestable selon laquelle rien de propre ne saurait être à Madagascar. L’origine des fonds ? Les gens sont quand même curieux… Ils ont tellement l’air de trouver NATUREL que certains candidats aillent taper dans les caisses de l’Etat pour financer leurs campagnes, qu’ils viennent à s’inquiéter des moyens du seul parti qui n’ait pas trempé dans des magouilles.

… D’où peut venir l’argent d’un engagement politique ? D’un système de financement des partis ? De moyens acquis illicitement en ayant passé 5 ans au pouvoir dans les trafics ? De pots de vins ? D’un soutien de l’étranger ? Aucune de ces sources n’est à l’origine des fonds du parti. Nos moyens viennent de nos adhérents eux-mêmes, de soutiens de sympathisants particuliers, de dons, de contributions militantes gracieuses et désintéressées.
Le rôle du Comité de Soutien est d’ailleurs de collecter le plus largement possible des fonds de solidarité auprès du grand public. Par contre, allez donc poser la même question aux autres candidats

Qui est d’ailleurs le comité de soutien ?

Là aussi, les agents de la désinformation tentent de transformer le Comité de Soutien en sous-marins de la Françafrique. C’est profondément ridicule. Les membres du Conseil d’Administration du Comité de soutien sont tous des malgaches de la diaspora installés en France : chefs d’entreprise, enseignants, juristes, chercheurs en économie, informaticiens, architecte, pilote de ligne, consultants en communication, consultant en biotechnologies… Tous actifs, attachés à leurs racines, sans ambition autre que de rendre service à leur pays d’origine. Question de redevabilité.

L’origine de Saraha issue des affaires inquiète bien sûr. On a déjà vu et donné : Ravalomanana, Rajoelina. …

Mais d’où voulez-vous qu’elle sorte ? de la politique ? de l’administration ? de la société civile ? Zafy a-t-il été un meilleur président parce qu’il était un grand scientifique ? Ratsiraka l’a-t-il été parce qu’il était officier ? L’origine entreprenariale de Saraha et son origine humanitaire domaine santé mentale, sa culture et sa vision globale lui permettent d’avoir une approche large des problèmes. Elle ne craint personne sur ce plan- là et attend avec impatience d’affronter chacun des candidats en débat.
On ne peut espérer que convaincre les indécis. Ceux qui se retrouvent dans nos valeurs et s’interrogent encore. Ceux qui ne veulent pas y croire n’y croiront de toute façon pas quels que soient nos arguments. Et ces détracteurs on les retrouvera de toute façon dans l’opposition. Et c’est heureux, parce qu’il nous faudra une opposition pour que fonctionne la démocratie.

En fait, au bout du compte qu’est ce qui fait la différence avec les autres candidats ?

Les valeurs, le programme, la masse militante, le renouveau, l’intégrité, la vision globale, le genre, l’humanisme réel, la vision … Et la future victoire.

Nous vous invitons à faire plus ample connaissance avec le Comité de soutien Hasin'i Madagascar le 14 Septembre 2013 au 3, rue Danton à Malakoff à partir de 14h.

Merci Monsieur Rakotomalala d'être passé sur le site de Madaplus.info.

Vous aussi acteurs économiques, sociaux, politiques malgaches n'hésitez pas contactez-nous pour parler de vos engagements pour le pays.

https://www.facebook.com/events/529182447170441/ https://www.facebook.com/events/529182447170441/

Lala Haingo Rajaoarisoa

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar