Alerte Infos

Jusqu’où ira TGV dans ses nuisances ?

Vendredi 25 Avril 2014

Les élections présidentielle et législative que la Grande île vient d’organiser, étaient censées la sortir de la crise socio-politique dans laquelle elle était installée, depuis l’éviction du pouvoir de Marc Ravalomanana en 2009 par Andry Rajoelina alias TGV.

Certes, le pays s’est doté d’un président, d’un gouvernement et d’un parlement légitimes, mais la guerre à laquelle se livrent le nouveau président Hery et le parti qui l’a porté au pouvoir, le MAPAR, pourrait être source d’une nouvelle crise qui ferait déchanter bien des Malgaches.

TGV n’hésitera pas à empoissonner la gouvernance de son successeur

Les faits marquants de ce bras de fer entre Hery et son ancien mentor TGV sont les suivants. D’abord, il y a eu la nomination du Premier ministre Kolo Roger. Cela a mis TGV dans tous ses états. En effet, l’homme pressé de Madagascar n’avait pas manqué d’épingler publiquement Hery sur le choix de l’homme appelé à diriger l’équipe gouvernementale. Il s’en était démarqué avec fracas et avait pu même qualifier cette nomination d’acte de trahison de la part du nouveau président.

L’autre fait marquant du divorce entre les deux hommes s’est joué à l’Assemblée nationale. En effet, l’hémicycle a servi, est- on tenté de dire, de terrain de frictions entre le MAPAR, majoritaire au parlement, et le groupe politique qui soutient le président Hery. Les partisans du nouveau président, mécontents de l’accaparement de tous les postes du bureau de l’Assemblée nationale par le parti de TGV, comptent mettre à profit la session extraordinaire du parlement qui a débuté mercredi 23 avril 2014, pour obtenir de nouvelles élections internes, qui permettent à certains de leurs députés d’intégrer le bureau de l’Assemblée.

Mais cette éventualité est balayée du revers de la main par la présidente de l’Assemblée, une proche de TGV, Mme Christine Razanamahasoa, qui a laissé entendre qu’il n’y a pas lieu de destituer le bureau actuel. L’on peut dire, au regard du contexte politique malgache, que la guerre à laquelle se livrent les deux camps à l’Assemblée nationale au sujet de la configuration du bureau, est une des conséquences de la volonté de Hery de s’affranchir de la tutelle infantilisante de son ancien mentor, TGV. Ce dernier , on le sait, amer et furieux contre Hery, n’hésitera pas à se saisir de toutes les opportunités pour empoisonner la gouvernance de son successeur, qui passe désormais, à ses yeux, pour un félon.

L’hostilité de TGV ne soit pas faire fléchir Hery

Cette posture de TGV, qui montre une fois de plus qu’il n’a pas la stature d’un homme d’Etat, ne doit aucunement décourager Hery. Bien au contraire, elle devrait le motiver davantage à poursuivre sa politique d’ouverture et de réconciliation. Le cap doit être maintenu contre l’humeur de TGV d’autant que le nouveau maître de la grande île trouve grâce aux yeux des Américains qui ont décidé du retour de l’AGOA dont Madagascar a visiblement besoin aujourd’hui pour faciliter l’importation de ses produits.

Cela dit, Hery doit se préparer à surmonter, pour le bien de Madagascar, tous les obstacles que TGV ne manquera pas de poser sur son chemin. Il devrait plutôt les considérer comme des agissements d’un adversaire politique frustré de le voir s’assumer comme un président digne de ce nom, qui a refusé de se comporter en pantin. Il est vrai, le scénario d’un blocage institutionnel qui l’obligerait à dissoudre l’Assemblée nationale est de l’ordre du possible, au regard de la configuration actuelle du parlement malgache.

Mais en attendant cette éventualité, qui, franchement, ferait une mauvaise publicité pour la Grande île, Hery pourrait travailler à inverser les rapports de force en sa faveur. Déjà, il a le soutien des députés proches de Marc Ravalomanana. La meilleure façon pour lui de séduire les députés acquis à la cause de TGV et d’obtenir leur ralliement, est de poser des actes forts allant dans le sens du développement de Madagascar. Ainsi, il pourrait contribuer à réduire les capacités de nuisance de TGV.

Pour le moment, l’on peut avoir le sentiment que Hery a pris la bonne direction pour Madagascar. De ce point de vue, l’hostilité de TGV à laquelle il doit faire face au quotidien, aujourd’hui, ne doit pas le faire fléchir dans sa volonté de travailler dans l’intérêt supérieur de la nation. D’ailleurs, en s’inscrivant dans cette dynamique de manière résolue, il ne doit pas craindre de dissoudre l’Assemblée nationale, si TGV venait à en faire un instrument d’obstruction à la mise en œuvre de sa politique pour Madagascar. Car le peuple qui n’est pas dupe, ne manquera pas, si l’occasion se présente, de reconnaître les siens.

(Source : http://www.afriscoop.net/ )
Vola Rasoamanana


1.Posté par Jennifer rhabilla le 25/04/2014 22:26
Samy manana n'y analyse-n'y. Ce qui est sur c'est que rajaonarimampanina est un dictateur qui ne dit pas son nom. Il prône que c'est lui qui a le pouvoir et qui décide de tout! Il bafoue la constitution art 54 et la décision de la HCC précisant qui est le parti majoritaire , il appelle les députés à son bureau or la constitution dit il ne peut discuter avec le parlement qu'avec une correspondance écrite,il prend une ordonnance sur le dos de l'assemblée Nationale existante et qui travaille. Et encore, fourbe, traître car renie le Mapar qui sans lui aurait été battu par Robinson. Non ce n'est pas un homme de parole, c'est un coquet comme Ra8. Dommage pour lui.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar