Alerte Infos

L’OIM soutient les efforts de lutte contre la traite à Madagascar

Vendredi 13 Mars 2015

Madagascar - Le gouvernement de Madagascar a officiellement présenté son Plan d’action national visant à lutter contre la traite des personnes à depuis Madagascar et à l’intérieur même du pays.

L’événement dans la capitale Antananarivo a été présidé par le Premier Ministre Jean Ravelonarivo et a été suivi par des hauts responsables du Bureau du Président et de l’Assemblée nationale et des ministres des affaires étrangères, de la sécurité intérieure, de la justice, du service public et du travail.

Les ambassadeurs des Etats-Unis, de la Suisse et des délégués des ambassades de l’Union européenne, de la France, du Royaume-Uni, des responsables des institutions des Nations Unies et des représentants du pouvoir judiciaire, de la société civile et du secteur privé ont également participé.

Pendant la réunion, le Premier Ministre Ravelonarivo a réitéré l’engagement du gouvernement à « faire tout son possible pour éradiquer la traite. » Il a ensuite appelé à « la participation de tous les acteurs en vue d’une réponse multisectorielle et coordonné, adaptée au contexte malgache. »

D’après le Département d’Etat américain, les citoyens malgaches sont victimes de traite à l’interne et à l’international. Les enfants, victimes de traite dans le pays et principalement depuis les zones rurales, sont sujets à la servitude domestique, à la prostitution, à la mendicité forcée et au travail forcé dans les secteurs minier, piscicole et agricole.

Les hommes et femmes, victimes de traite à la fois à Madagascar et à l’étranger, sont confrontés au travail forcé et à l’exploitation sexuelle. De nombreuses victimes qui rentrent de la sous-région des pays du Golfe ont rapporté avoir été victime de viol, de violences psychologiques, de torture et de violences physiques, de harcèlement sexuel, de conditions de travail difficiles, d’isolement à la maison, de confiscation de leurs documents de voyage et de retenues de salaire.

Le développement d’un Plan d’action national de 5 ans a été financé par l’USAID et le Fonds de développement de l’OIM. Le plan fait partie d’une intervention visant à améliorer la coordination nationale en matière de traite, à sensibiliser davantage à la traite, à renforcer la protection des victimes, notamment les femmes et les enfants, et à soutenir la coordination entre Madagascar, les pays de destination et de transit.

« La participation d’aujourd’hui souligne l’importance de lutter contre la traite des personnes dans le pays et démontre l’engagement à entreprendre des actions coordonnées pour la prévenir, pour renforcer la protection des victimes et lutter contre l’impunité des trafiquants. Nous sommes fiers d’être aux côtés de Madagascar en cette importante journée et nous avons hâte d’aider à la mise en œuvre du Plan d’action », a déclaré Daniel Silva y Poveda, responsable du Bureau de l’OIM à Madagascar.

Source : iom.int
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar