Alerte Infos

L'OIT dénonce la dévalorisation des jeunes sur le marché du travail

Mardi 22 Avril 2014

Un officiel de l' Organisation internationale du Travail (OIT) a dénoncé mardi la dévalorisation des capacités et compétences des jeunes malgaches sur le marché du travail, appelant une application "réelle et concrète" de la politique nationale de l'emploi adoptée en 2005.

"La valeur des jeunes malgaches est largement sous-évaluée sur le marché du travail en raison principalement du manque de volonté politique à différents niveaux visant à reconnaitre leur parcours, leur capacité et leur compétence", a indiqué le Représentant de l' OIT à Madagascar, M. Christian Ntsay, lors d'un point de presse à Antananarivo, la capitale malgache, une semaine avant le lancement du Salon Régional de l'Emploi et de la Jeunesse, prévu les 29 et 30 avril prochains à Toamasina, dans l'est du pays.

Pour l'OIT, les jeunes malgaches aussi bien urbains que ruraux ont le sens de créativité, de l'invention et de l'ingéniosité et c'est la raison pour laquelle nombre d'entre eux sont très performants comme employés et cadres dans les entreprises privées et l'administration publique.

L'OIT préconise l'application réelle et concrète de la politique nationale de l'emploi adoptée en 2005 afin de mettre en place à Madagascar une stratégie de valorisation de ressources humaines par le biais de l'apprentissage et de la mise en stage professionnel des jeunes.

Dans ce cadre et sur le court terme, le OIT recommande la valorisation des ressources humaines avec un objectif ambitieux de recrutement des jeunes dans les secteurs sociaux de base pour couvrir les déficits de performance dans l'éducation, la santé, la sécurité, la nutrition et la gestion des catastrophes naturelles.

Par ailleurs, M. Ntsay a insisté sur la nécessité de miser sur des mesures concrètes et rapides de défiscalisation des entreprises privées pour accroître leur productivité, leur compétitivité et leur rentabilité afin que celles-ci créent en contrepartie des emplois pouvant ainsi relancer la consommation et la croissance. "Sans l'implication des jeunes comme moteur des activités économiques, sociales et environnementales du pays, il ne pourrait jamais y avoir une croissance réelle ni une croissance inclusive à Madagascar dans les dix années à venir", a déclaré M. Ntsay.

(Source : http://www.afriquinfos.com/ )
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar