Alerte Infos

L'Union européenne intervient dans la crise malgache

Vendredi 25 Mai 2012

Catherine Ashton, Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission
Catherine Ashton, Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission
Quatre jours après la manifestation menée à l'appel de Free FM, l'Union Européenne s'est exprimée à propos de la crise malgache qui dure depuis plus de trois ans et exhorte « tous les acteurs politiques malgaches » à « subordonner leurs ambitions politiques immédiates aux intérêts supérieurs de la Nation et du peuple malgache ». (source : malango-actualite.fr)

La manifestation de samedi matin et sa dispersion musclée auront réveillé une communauté internationale discrète depuis plusieurs mois, en dehors de la SADC qui continue à suggérer avec insistance que l'ancien président Marc Ravalomanana doit participer à la prochaine présidentielle ainsi que sa mouvance aux législatives. Après les critiques sévères de l'Ambassade des Etats-Unis qui s'est surtout inquiétée des atteintes à la liberté de la presse, c'est aujourd'hui l'Union Européenne par la voix de la porte parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, qui s'inquiète du climat politique général à Madagascar. Elle constate notamment que « le processus de sortie de crise est arrivé à un moment critique » et se préoccupe des « problèmes qui en ce moment retardent la mise en ½uvre consensuelle et inclusive de la Feuille de route ».

Elle évoque en particulier les rapports difficiles entre le président de la HAT (haute autorité de transition), Andry Rajoelina et le Premier ministre, Omer Beriziky, nommé le 28 octobre 2011, mais qui ne fait pas partie de sa mouvance, une des conditions posées par la feuille de route.

Catherine Ashton regrette également que les autres mouvances ne sont pas correctement représentées dans ce gouvernement de transition qui devait les regrouper toutes, toujours selon la feuille de route proposée par la SADC et acceptée par la HAT, avec « la suspension de la participation de la Mouvance de l’ex-président Ravalomanana et l’absence continue de participation de la Mouvance de l’ex-président Zafy ».

Enfin, la Haute Représentante « exhorte tous les acteurs politiques malgaches à faire preuve de responsabilité et de sens du compromis ».
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar