Brèves Madagascar

L’affaire Befandriana: plusieurs versions des faits

Lundi 27 Février 2017

la photo qui a fait le tour du net
la photo qui a fait le tour du net
La situation à Befandriana est actuellement suivie de près par les consommateurs d’informations. Mais avec les différentes informations qui se contredisent, on ignore les vraies et les fausses.

Si on revient aux faits, le 11 février dernier un agent de police et un brigadier ont subi la colère de la foule, cette dernière qui a fait justice elle-même en les tuant. Ces deux éléments des forces de l’ordre auraient essayé de racketter, selon les informations reçues auprès des villageois. Après leurs morts, des éléments de la police sont descendus sur le lieu du crime. Mais coïncidence ou pas, après le passage de ces éléments, un incendie a réduit en cendre plusieurs maisons du village le mercredi 22 février. Une malvoyante est décédée durant l’incendie. Selon certains médias et certaines personnalités, ce sont les éléments de police qui ont mis le feu au village pour faire une vendetta suite au lynchage de leur frère d’armes. D’autres affirment que le village a été brulé par des aliénés mentaux. Les différentes déclarations s’enchainent dans cette affaire. Les interventions téléphoniques des locaux dans les radios affirment que ce sont les forces de police qui ont été à l'origine du feu. Les yeux sont encore braqués vers Befandriana, pour connaitre l’issu de cette affaire.


Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar