Alerte Infos

L'ancien PDG de Lapeyre au chevet de Madagascar

Lundi 8 Juin 2015

Ancien dirigeant de Lapeyre, Patrick Gay a créé, il y a quatorze ans, une association qui vient en aide aux enfants de la brousse, à Madagascar. 4 000 à 5 000 enfants sont maintenant scolarisés.

Au moment de partir à la retraite, en 2000, l'ancien numéro un de l'entreprise Lapeyre aurait pu choisir de couler des jours paisibles à Brûlon. Un repos bien mérité, après une vie professionnelle qui l'a amené à franchir sans cesse les fuseaux horaires. Mais, voilà, Patrick Gay a toujours voulu venir en aide aux enfants.
Une envie qui, par le biais d'une rencontre avec soeur Pascale, une religieuse malgache, le pousse à faire ses valises avec son épouse Françoise, direction la brousse, à deux jours de route de Majunga, une ville de 220 000 habitants.

« Une misère totale »

Le couple de Français va y vivre six mois de l'année, pendant une décennie. Inlassablement, ils se dédient à leur tâche : construire des écoles. « Les gens, là-bas, sont délaissés, on ne s'occupe pas d'eux, décrit Patrick Gay. 80 % des gens ne sont pas soignés. Pour aller à une sorte de mairie, il faut quinze, vingt ou trente heures de marche. C'est une misère totale dans la brousse. »

Petit à petit, le Sarthois, dont la mère a grandi à Sablé, bâtit un réseau d'écoles en dur, grâce à l'association qu'il a fondée, Les Enfants de Majunga. « Les écoles, elles ne sont pas à moi, pas à l'association, elles sont à eux (les Malgaches, N.D.L.R.). » Au départ, 38 écoles primaires et maternelles ont été construites. « Notre grande fierté, c'est que les écoles existent encore. Aujourd'hui, 4 000 à 5 000 enfants sont scolarisés. » Les instituteurs sont recrutés dans l'enseignement catholique, avec l'aide de soeur Pascale. À Madagascar, l'enseignement privé est le plus réputé.

Il fait jouer son réseau

Dans la brousse, il n'y a que des instruments de fortune pour construire. C'est Patrick Gay qui a fait venir la première échelle en aluminium ou la première visseuse électronique. « Vous n'imaginez pas ce que ça a été quand la visseuse est arrivée ! » sourit-il. Pour obtenir les matières premières, l'ancien dirigeant de Lapeyre fait jouer son réseau : chez Lafarge, on lui fournit le ciment, Legallais-Bouchard, une société caennaise, lui donne de l'outillage... Pour les livres, il va démarcher Hachette.

Pendant dix ans, Patrick Gay s'est chargé lui-même de trouver les marchandises, de les expédier par conteneurs, puis de les réceptionner à Madagascar. Alors, les douanes et la bureaucratie malgache, il les connaît par coeur. « C'est une administration folle. J'ai fait le tour de tous les ministères. J'ai des conteneurs qui sont restés plus de trois mois au port. Ils attendaient que je paie, je n'ai jamais voulu entrer dans ce jeu-là. »

Aujourd'hui âgé de 76 ans, le grand-père de quatre petits-enfants ne se rend plus sur place. Il a un correspondant fidèle qui lui envoie régulièrement des comptes rendus.

Le 15 mai, Patrick Gay a été nommé commandeur de l'ordre national du Mérite, le plus haut grade. Une récompense qui vient couronner ses efforts en faveur de Madagascar, mais aussi son travail de dirigeant. « Quand j'ai commencé chez Lapeyre, il avait 150 personnes, quand je suis parti, il y avait 9 000 employés, résume-t-il modestement. J'ai construit douze usines en France, ouvert une centaine de magasins. Mais c'était les Trente Glorieuses, il y avait du travail. »

Source : entreprises.ouest-france.fr
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar