Infos Diaspora

L'association terres en mêlées continue son action à Madagascar en organisant le 1er tournoi de rugby féminin

Vendredi 15 Juillet 2016

C'est à Tulear que l'association Terres en Mêlées poursuit son beau combat, avec le 1er tournoi 100% féminin de la Côte Saphir

Du 2 au 5 juin, l'association a organisé - en compagnie de Malagasy Rugby - le premier tournoi de rugby 100% féminin de la Côte Saphir, réunissant plus de 320 jeunes filles de 12 à 16 ans venant de tout le Sud-Ouest du pays. L’objectif de l’événement était de valoriser les meilleures joueuses qui pratiquent le rugby depuis 2 ans au sein des villages de brousse et des écoles/collèges où l’association intervient.

En organisant ce premier tournoi de rugby 100% féminin et valorisant la place des femmes dans le paysage sportif, Terres en Mêlées contribue ainsi à la diffusion d’un sport aux vertus éducatives exceptionnelles dans une des régions les plus démunies au monde. Pour ces filles, le rugby est bien plus qu’on sport, mais devient un vecteur d’émancipation, un moyen de voyager, de faire des rencontres et de s’ouvrir sur le monde. Sans compter que ce tournoi a pu apporter une solution à l'isolement des populations du sud de la grande Île, mélangeant les ethnies et les confessions.

10 heures pour parcourir 150 km et participer au tournoi

Les rugbymen français ont l'habitude de voyager en bus sur des autoroutes. Nos bus sont équipés de chauffage, de sonorisation, de sièges et même de vitres... À titre de comparaison, lors du tournoi que l'association Terres en Mêlées a organisé le à Tulear, elle a fait venir des équipes des villages de brousse situées le long de la Côte Saphir, à environ 150 km au nord. Pour transporter les équipes, un camion brousse mis à disposition par un partenaire, Mikéa Lodge, a récupéré les enfants à 6h du matin dans le village de pécheurs d'Andravona et a ensuite fait des arrêts pour prendre les équipes des villages voisins (Bekodoy et Salary).

Le camion a ensuite roulé durant 10 heures pour parcourir les 150 km entre ces villages et Tulear. 10h de transport pour parcourir 150 km, c'est le quotidien des joueurs et joueuses de rugby à Madagascar car le sable est omniprésent dans cette partie du pays et le camion brousse fait des arrêts dans chaque villages de pécheurs pour charger les sacs de poissons et de crustacés qui ont été péchés le jour même par les villageois. 10 heures assis sur des sacs de poissons dans un camion qui roule en moyenne à 15km/h...

Pour les équipes, ce trajet fut un vrai bonheur car jusqu'à ce premier tournoi de rugby, tous ces joueurs et joueuses n'avaient encore jamais quitté leur village et ne connaissaient pas la grande ville de Tuléar qui n'est pourtant qu'à 150 km de chez eux. "Quelle joie de pouvoir voyager grâce au rugby, de faire des rencontres et de se mesurer aux autres sur le terrain... ne serait-ce pas ça l'Esprit Rugby ?" se demande Pierre Gony, le fondateur de l'association ?

Merci à Terres en Mêlées pour ses actions en terre malgache.
Sources le rugbynistère.fr
N.R.

Infos Diaspora | Brèves Madagascar