Brèves Madagascar

L’évasion orchestrée de Claudine Razaimamonjy

Mardi 11 Avril 2017

Certains analystes politiques l’avaient déjà prédit et ils ne se seraient pas trompés, Claudine Razaimamonjy la milliardaire proche du président Rajaonarimampianina et suspectée pour corruption, aurait fait l’objet d’une évacuation sanitaire.

Si on revient aux faits, une fois que le verdict a été annoncé, la propriétaire d’A&C Ivato tombe dans les pommes et a été tout de suite amené aux urgences de la HJRA. Mais hier matin, elle aurait été évacuée vers l’ile Maurice via un avion privé, car Madagascar ne dispose pas des appareils spécialisés pour son échographie. Elle a décollé avec son medcein accompagnateur, un agent pénitencier et le Senateur Andriamandavy. Mais le cas de cette conseillère du Président soulève encore plusieurs questions. Tout d’abord comment elle a pu quitter le territoire malgache tout en ayant deux Interdictions de sortie de Territoire en son nom? la première date du 29 novembre 2016, et la seconde date du 7 avril 2017. Ces deux IST font suite à une demande du BIANCO, dixit le Procureur Géneral Randrianasolo Jacques. Si cette sortie s’avère vraie, le cas échéant, elle est illégale. En effet, aucune levée d’IST au nom de Claudine Razaimamonjy n’a été demandée. Le Procureur de continuer que personne n’est au-dessus de la loi, une enquête devrait se faire pour cette sortie illégale.

De leur côté le Syndicat des Magistrats de Madagascar dénonce une évasion organisée. Faniry Herisoa résidente du SMM est descendue au HJRA pour voir de visu l’évacuation de Razaimamonjy. Mais selon les responsables de l’hopital, le tribunal aurait envoyé une lettre demandant l’évacuation de Claudine Razaimamonjy vu l’état de Santé de cette dernière qui n’a cessé de se détériorer. Mais pour la présidente du Syndicat des Magistrats de Madagascar, les procédures d’avis pour son évacuation n’ont pas suivi les normes. L’évacuation sanitaire peut être considérée comme une fuite organisée.
Voir lien ci-joint

Si vous n’êtes pas encore au courant, pourquoi le BIANCO s’intéresse à Claudine Razaimamonjy, un reportage de l’émission grand Dossier d’une télévision locale pourra vous apporter de plus amples informations sur le cette affaire. Si on résume, Claudine Razaimamonjy et des personnalités du pouvoir auraient effectué des malversations. Une somme colossale est virée dans le compte d’une commune ensuite le maire de cette dernière reçoit une pression des hauts dirigeants afin de virer l’argent à un compte. Visionnez cette émission.

Rakoto Francky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar