Brèves Madagascar

L'humour pour éviter la censure?

Lundi 11 Juillet 2016

La Une de l'Express de Madagascar samedi 9 juillet
La Une de l'Express de Madagascar samedi 9 juillet
Liberté de la presse à Madagascar: le nouveau Code de la communication parodié

Le Code de la communication a été voté jeudi dernier dans la nuit par 80 députés contre un. Un code très controversé qui inquiète les journalistes, la communauté internationale et Reporter sans frontières. Un texte qui prévoit une amende pouvant aller jusqu'à 30 000 euros pour injure ou diffamation commise envers les représentants de l'Etat. Malgré leur colère et inquiétude, depuis plusieurs jours, blogueurs et youtubeurs, également concernés par cette loi, se sont amusés à parodier ce Code de la communication. L'humour, dernier bastion pour éviter la censure ?

« Madagascar n'a jamais été aussi bien gouverné depuis 1960 ». C'est le titre de la parodie du quotidien L'Express qui fait le buzz sur les réseaux sociaux. L'auteur de la fausse Une, un ancien journaliste, a voulu réveiller l'opinion sur ce qui risque d'arriver avec l'adoption du Code de la communication. Selon l'ancien journaliste, voilà ce qu'attend Hery Rajoanarimampianina de la presse.

Au sommaire : 100 000 personnes manifestent pour fêter le président ou encore une offre de téléphone qui permet d'appeler ses amis pour dire « qu'on a un bon président ».


Dans une autre caricature, Kim Jong-un, dictateur nord-coréen, s'interroge sur le Code de la communication, « C'est comme chez nous, de la dictature légale maître » lui répond un militaire. « Bienvenue en Corée du Nord » ironise également Setra Rakotomalala, auteur du blog de Madagascar.

S'il joue la carte de l'humour, le blogueur envisage de supprimer certains articles comme celui concernant la robe que la femme du président portait le jour de la fête de l'indépendance. Une robe avec un ananas imprimé qui coûte plusieurs milliers d'euros.

Le youtubeur Jo critique subtilement la robe ananas dans sa dernière vidéo mais sans jamais citer le nom de la première dame Vohanguy Rajoanarimampianina, clin d'œil au film Harry Potter où les personnages n'osent pas prononcer le nom du méchant Voldemort. Si cette fois l'autocensure a amplifié l'humour de sa vidéo, le youtubeur craint de ne plus pouvoir faire rire comme avant.

Source RFI

Infos Diaspora | Brèves Madagascar