Alerte Infos

La Banque Mondiale accorde un prêt d'urgence de 128 millions d'euros à Madagascar

Mardi 4 Décembre 2012

La Banque Mondiale accorde un prêt d'urgence de 128 millions d'euros à Madagascar
Antananarivo - La Banque Mondiale a annoncé lundi avoir accordé un prêt d'urgence de 167 millions de dollars (128 millions d'euros) à Madagascar afin de protéger les plus pauvres dont les conditions de vie se sont fortement dégradées depuis la crise politique de 2009. (source : romandie.com)

Pour un montant de 102 millions de dollars, le premier projet se consacrera à la préservation d'urgence d'infrastructures (...) Pour un montant de 65 millions de dollars, le second projet apportera un appui d'urgence à des services primordiaux en matière d'éducation, de santé et de nutrition, précise un communiqué de la Banque mondiale parvenu lundi à l'AFP.

Le communiqué précise qu'il s'agit de financements d'urgence attribués à titre exceptionnel et que cela ne signifie pas une normalisation des relations, Madagascar étant privée des aides de l'institution internationale depuis le renversement du président Marc Ravalomanana en mars 2009.

Madagascar était déjà parmi les pays les plus pauvres du monde avant le début de la crise politique, et celle-ci n'a fait qu'aggraver les choses, estime la Banque Mondiale, qui avance des chiffres alarmants sur les conditions de vie des Malgaches.

Selon elle, 77% des ménages vivent actuellement en dessous du seuil de pauvreté, un des taux de pauvreté les plus élevés en Afrique. Le nombre d'enfants en dehors du secteur éducatif a augmenté de façon spectaculaire, passant d'une estimation de 590.000 en 2005 à plus de 800.000 enfants en 2010. Dans certaines régions, la malnutrition infantile aiguë a augmenté de plus de 50 pour cent. La mortalité infantile a augmenté de 30 pour cent dans l'Androy, l'une des régions les plus pauvres du pays. Certaines infrastructures critiques peuvent s'effondrer, et doivent être réparées ou reconstruites, précise le communiqué.

Madagascar traverse une grave crise politique depuis fin 2008 et le renversement du président Marc Ravalomanana en mars 2009 par Andry Rajoelina, alors maire de la capitale Antananarivo. Depuis l'instauration d'un régime de Transition, le pays s'enlise dans une profonde crise politico-économique et le mécontentement populaire grandit .

Des élections présidentielle et législatives prévues en mai et juillet 2013 doivent mettre fin à l'instabilité politique et permettre le retour à l'ordre constitutionnel.

©AFP
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar