Brèves Madagascar

La CUA persiste pour octroyer la contre-visite des transports en commun à l’OMAVET

Jeudi 21 Septembre 2017

La CUA persiste pour octroyer la contre-visite des transports en commun à l’OMAVET
La Commune Urbaine d’Antananarivo se montre ferme sur l’affectation du service de contre-visite des véhicules des transports en commun à l’OMAVET et ne reculera pas en arrière malgré la contestation des chauffeurs de taxi.

Cette décision a été prise issu du Conseil Municipal et essentiellement dans le cadre de l’amélioration des services publics notamment pour les transports en commun. D’après l’affirmation de l’Adjoint au Maire, OMAVET appartient exclusivement à la CUA et il n’est nullement question de remettre le contrôle de la contre-visite à une société de transport privée, selon les rumeurs qui font du bruit dans tous les coins de la rue. CUA est l’unique actionnaire de l’OMAVET. La CUA de marteler qu’aucune hausse de tarif à payer sur la contre-visite n’est prévue. C’est au Conseil Municipal que revient les décisions y afférentes. Celle-ci de confirmer que le fait de verser 10% seulement de recette perçue par l’OMAVET à la caisse de la CUA est d’ordre organisationnel. La CUA et l’OMAVET restent ouverts à tous dialogues. À signaler que la rencontre entre OMAVET, CUA et l’Association des transports aura lieu samedi prochain.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar