Alerte Infos

La Chine adhère à la lutte contre le trafic du bois de rose

Vendredi 28 Février 2014

Le Vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Ming, a annoncé, vendredi à Antananarivo, que son pays était prêt à se conformer à la législation internationale contre les trafics des bois précieux malgaches, en particulier le bois de rose dont la Chine est la principale importatrice.

Le gouvernement chinois ‘'applique les conventions internationales en la matière'', a indiqué Zhang Ming, en marge d'une rencontre avec le ministre malgache des Affaires étrangères par intérim, Manantsoa Victor.

Zhang Ming a ensuite demandé à ses compatriotes résidant à Madagascar de respecter les lois et règlements locaux et de ne pas se livrer à des activités illicites.

Cette prise de position de l'officiel chinois intervient notamment après l'interpellation du Comité de Pilotage pour l'assainissement du trafic de bois précieux de Madagascar. Dans un communiqué rendu public vendredi, celui-ci a notamment demandé ‘'une collaboration effective de la République Populaire de Chine dans l'éradication de ce fléau''.

Il a notamment rappelé que ce pays fait partie intégration des signataires de la convention CITES pour la réglementation du commerce international des espèces protégés.

Selon ce comité, depuis 2009, la Chine est la destination finale des bois précieux illégalement exportés et il a fait remarquer que ‘'l'existence de débouchés chinois incitent toujours à de nouvelles expéditions et coupes illégales'' à Madagascar.

Le comité a estimé que ‘'l'interpellation et la sanction des commanditaires chinois des bois de rose illégaux de Madagascar par le gouvernement chinois compléteront les mesures prises par le gouvernement malgache pour porter un coup décisif à l'arrêt du trafic''.

Du côté du gouvernement malgache, des mesures ont été prises ces dernières semaines et ces derniers jours pour lutter contre les trafics. Celles-ci sont définies sous la supervision directe du Président Hery Rajaonarimampianina.

Jeudi, un important homme d'affaires malgaches, pourtant proche du Chef d'Etat, a été prié de quitter le territoire national suite à des enquêtes sur des trafics de bois de rose.

Des proches de l'ancien Président de la Transition sont par ailleurs dans le collimateur des enquêteurs malgaches.

(Source : http://www.apanews.net )
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar