Alerte Infos

La Commission de l’océan Indien impliquée dans les avancées démocratiques pour le peuple malgache

Lundi 6 Août 2012

Jean-Claude de l’Estrac, secrétaire général de la COI, a participé activement aux travaux de la conférence qui a abouti sur la publication d’un calendrier électoral.
Jean-Claude de l’Estrac, secrétaire général de la COI, a participé activement aux travaux de la conférence qui a abouti sur la publication d’un calendrier électoral.
Dans un communiqué diffusé récemment, la Commission de l’océan Indien se félicite de la décision prise par la Commission électorale nationale indépendante de la Transition annonçant l’élection présidentielle les 8 mai et 3 juillet prochains. (source : temoignages.re)

Présent à Antananarivo, Jean-Claude de l’Estrac, secrétaire général de la COI, a « activement participé aux travaux ayant précédé cette annonce » et a également rencontré le président de la Transition, ainsi que les ministres des Finances et des Affaires étrangères. Voici ce communiqué avec des inter-titres de "Témoignages".

« La Commission Electorale Nationale Indépendante de la Transition (CENI-T) de Madagascar, en accord avec des experts des Nations Unies et des représentants d’organisations internationales, a annoncé la tenue du premier tour des élections présidentielles pour le 8 mai 2013. Le deuxième tour de l’élection est prévu pour le 3 juillet. Il sera couplé avec les élections législatives. Les élections communales sont annoncées pour le 23 octobre 2013. Ce calendrier électoral a été annoncé conjointement par Mme Béatrice Atallah, présidente de la CENI-T et Mme Fatma Samoura, coordonnatrice résidente du système des Nations Unies. Dans son discours, la présidente de la CENI-T a remercié l’ensemble des partenaires et M. Jean Claude de l’Estrac, secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI) qui a activement participé aux travaux ayant précédé cette annonce.

Soutien pour des élections transparentes

La réunion convoquée par la CENI-T avait pour but de fixer le calendrier électoral et de déterminer la séquence des consultations. Elle visait également à préciser le quantum et la nature du soutien international au processus électoral de sortie de crise dans le cadre de la Feuille de Route signée sous l’égide de la SADC.

Lors des débats, M. Jean Claude de l’Estrac a souligné que les questions organisationnelles et électorales relèvent essentiellement de la souveraineté malgache et que la communauté internationale ne pourrait en aucun cas se substituer aux institutions de la République de Madagascar. Dans le même ordre d’idée, il est entendu que le financement du processus doit d’abord être l’affaire de l’État malgache. Compte tenu de la crise politique et économique qui sévit à Madagascar, des organisations internationales dont le système des Nations Unies, l’Union européenne, l’Union africaine, la SADC, l’Organisation internationale de la Francophonie, la COI ont confirmé leur soutien à la CENI-T pour assurer des élections transparentes et crédibles.

Rencontre avec Andry Rajoelina

En marge de la conférence, le secrétaire général de la COI a rencontré lors d’un entretien en tête à tête le président de la Haute Autorité de la Transition, M. Andry Rajoelina. Le président lui a ainsi annoncé sa volonté de mettre immédiatement à la disposition de la CENI-T, les financements et moyens nécessaires à la mise en œuvre rapide du processus électoral, maintenant que le calendrier est connu et que le budget global des élections est en cours de finalisation. Le secrétaire général de la COI a également rencontré le ministre des Finances, M. Hery Rajaonarimampianina qui a confirmé que les fonds étaient disponibles et inscrits dans la Loi de finances 2012 et qu’il espérait que la communauté internationale et l’État malgache pourraient s’engager communément dans le financement du processus. La présidente de la CENI-T a par ailleurs annoncé qu’un comité multi-bailleurs sera convoqué dans les plus brefs délais pour y présenter les détails du budget global.

Le secrétaire général de la COI a également été reçu par le ministre malgache des Affaires étrangères, M. Pierrot Rajaonarivelo, avec lequel il a évoqué l’environnement politique malgache et, de manière plus générale, les projets de la COI concernant la Grande île.

Toujours aux côtés de Madagascar

La COI qui s’est toujours tenue aux côtés de Madagascar depuis le début de cette crise en jouant son rôle d’organisation de proximité, s’est félicitée du fait que la CENI-T ait pu prendre sa décision en toute indépendance. Le secrétaire général a ainsi chaleureusement félicité Mme Béatrice Atallah et son équipe pour la qualité de leur travail.

Dans le cadre de son programme d’accompagnement du processus électoral, la COI continuera de soutenir Madagascar. Dans cette optique, le Commissaire électoral de la République de Maurice, M. Irfan Rahman, se rendra à Tananarive du 5 au 7 août pour rencontrer la présidente de la CENI-T et les experts électoraux afin de prioriser les actions de soutien que pourra mener la COI.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar