Alerte Infos

La Diaspora en mouvement

Jeudi 6 Mars 2014

Deux rencontres de la Diaspora réunies en une, un bon présage ?

Ce samedi 1er mars, deux manifestations étaient programmées au FIAP Jean Monnet au 30, rue Cabanis à Paris dans deux salles contigües. Insensées ! Cela montre encore une fois, allons-nous dire l’incapacité de la Diaspora à se mobiliser pour une cause commune !

La première rencontre organisée par Feon’ny tany, réseau informel constitué de citoyens malagasy de tous horizons vivant à Madagascar porte sur leurs situations ainsi que leurs attentes. Leur porte-parole Rabenarison Rambinintsoa lance un appel à la Diaspora pour la construction d’un réseau d’expression et de transmission d’abord sur les réseaux sociaux débouchant par la suite sur des rencontres réelles.

La deuxième rencontre a été initiée par le Comité de soutien pour la Majorité Présidentielle de Madagascar en France. Il s’agissait de réunir tous les membres de la Diaspora de toute obédience politique pour une réunion informelle afin d’échanger nos points de vue sur la situation à Madagascar et sur la ligne de conduite ou d’action à tenir pour contribuer de manière structurée au développement du pays en apportant notre soutien au programme présidentiel.

Ces deux rencontres ont un but similaire : l’implication et la participation de la Diaspora pour que citoyens malagasy de Madagascar et citoyens malagasy d’ailleurs puissent travailler en synergie et ainsi œuvrer ensemble pour Madagascar. On assiste aux prémices de l’éveil des citoyens lambda et de leur volonté de s’occuper de la vie de la cité, en d’autres termes, de la politique, dans son sens le plus noble.

Contre toute attente, plutôt que de rester chacun dans son coin, les deux rencontres ont trouvé un mode de fonctionnement réunissant les deux assemblées.

Après s’être rendu tous ensemble à la première conférence, dans la première salle, tous les malagasy se sont rendus à la deuxième rencontre dans la salle d’à côté.

C’est une réunion qui a permis à plusieurs membres d’entités politiques différentes de discuter ensemble de manière courtoise et d’échanger en toute liberté. C’est bien la première fois que ni noms d’oiseau, ni sifflements, mis à part quelques indignations bien senties n’ont perturbé le bon déroulement de la séance lorsqu’une assemblée aussi disparate est réunie.

Serait-ce une lueur d’espoir quant à l’avènement enfin d’une volonté commune d’œuvrer tous ensemble pour le pays en faisant fi des petites querelles de parti ou d’ego et de réfléchir aux structures de travail à mettre en place ?

Un des organisateurs a soulevé à juste titre que ce qui nous réunissait tous c’était le PPDC, le plus petit dénominateur commun, à savoir, le discours du Président au cours duquel il a prôné, entre autres, la volonté de rassembler les malagasy, de lutter contre la corruption, les enrichissements sans cause, de veiller aux valeurs tel que le patriotisme, la loyauté, l’honnêteté, la probité, de lutter contre toute utilisation abusive ou détournement des biens publics, de veiller à la compétence des agents de l’Etat. Il s’agit là de valeurs dans lesquelles bon nombre de personnes se retrouvent.

Un autre a également soulevé la nécessité de mettre en synergie les compétences de la Diaspora et des citoyens « locaux » pour plus d’efficience sur le terrain, et ceci, en créant une structure réunissant les membres de la Diaspora par domaine professionnel et en ayant une interface au pays.

D’autres ont également salué cette prise de conscience qui servirait également de garde-fou contre tout abus politique. «Un citoyen averti en vaut deux ». En d’autres termes, il s’agit là de la réunion des citoyens en société civile garant de la bonne exécution des affaires publiques.

Partant de ces constats, et à l’image d’autres Diaspora qui ont ainsi réussi à contribuer efficacement au développement de leur pays respectif, les différents membres de la Diaspora malagasy envisagent de trouver une ligne de conduite, de travailler sur des objectifs communs, de réfléchir à la mise en place d’une structure permettant de recenser les différentes compétences, bref de créer « un vivier de compétences » qui permettrait de trouver les interlocuteurs pour agir efficacement et en soutien à l’action présidentielle pour le développement du pays en synergie avec les interlocuteurs à Madagascar.

Espérons cette fois-ci que cette mobilisation sera suivie d’actions concrètes pour des objectifs communs et touchera encore plus de membres de la Diaspora.

Cette mobilisation de plusieurs entités est une grande première et montre la volonté affichée des membres de la Diaspora et ce, à la demande des citoyens « sans voix », d’agir concrètement et ce pour empêcher le pays d’être pris en otage par une minorité qui envisage de monopoliser le pouvoir et encore une fois de déstabiliser le pays dans leur propre intérêt. Non à la confiscation du pouvoir par le MAPAR, dont l’existence juridique en tant que parti ou groupe de partis est contestable, oui à la mobilisation de tous les citoyens pour que règne l’Etat de droit.

Lala Haingo Rajaoarisoa

N.R.


1.Posté par jiji le 06/03/2014 13:05
Tu parles....c est pas une poignée de gasy vao tonga qui pretend être diaspora,,,,,

2.Posté par N. R. le 06/03/2014 14:57
Karazan'olona maro no nanatrika ireo fihoanana ireo ary maro tamin'izy ireo no efa nipetraka ela taty. Ny any tanjona dia ny hiarahan'ny rehetra ary tsy nisy na iray aza niteny tao hoe " izahay no mpisolon-tenan'ny Diaspora" fa sokajin'olona maro be samihafa ao anaty Diaspora no niaraka nifampitafa.
Aucun des membres présents ne s'est arrogé le droit de parler au nom de "représentants de la Diaspora". Il s'agit de membres d'horizons divers et variés qui ont assisté aux deux réunions regroupées en une seule pour exprimer leur ressenti et voir ce qu'il conviendrait de faire par la suite pour aider le pays.

3.Posté par VERET Guy le 06/03/2014 15:03
OUI, que toute la diaspora Malgache aide ce beau pays à sortir de la pauvreté.
Mettons toutes nos forces en commun pour le bien du peuple Malgache.
http://amif-mad.com

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar