Brèves Madagascar

La Francophonie approche : les cache-misères se poursuivent

Vendredi 18 Novembre 2016

La Francophonie approche : les cache-misères se poursuivent
Les actions menées pour embellir la ville d’Antananarivo se poursuivent à 4 jours de la francophonie.

Pour donner une bonne image à la capitale du pays, qui est l’un des plus pauvres au monde, les dirigeants malgaches ont procédé cette semaine à une stratégie bien connue de tout le monde et utilisé par certains pays pauvres qui reçoivent des sommets d’envergure internationale. En effet, les SDF ou plus connus dans la société malgache, « 4’mis » sont envoyés dans un centre. À la nuit tombée, des camions sillonnent la capitale pour se rendre dans les coins où ses SDF bivouaquent, les responsables persuadent les SDF de monter dans les camions pour les emmener dans un endroit.

Des images ont fait le buzz sur internet, comme une image des SDF qui sont entassés dans les camions. Mais après la Francophonie, qu’adviendra de ces gens-là ? Auront-ils des centres d’accueil pour eux ? Des aides leur seront-elles offertes ? Des questions qui restent sans réponses pour le moment, mais on aura l’issu de cette histoire à la fin de la Francophonie.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar