Alerte Infos

La Passerelle Internationale Unique: les ingénieurs donnent leurs avis

Jeudi 27 Janvier 2011

PIU : une réelle menace perçue par les opérateurs ! Camille Vital - Gil Razafintsalama (GOTICOM)
PIU : une réelle menace perçue par les opérateurs ! Camille Vital - Gil Razafintsalama (GOTICOM)
Les opérateurs de téléphonie mobile ont fustigé l’instauration de la Passerelle Internationale Unique (PIU) en étalant les dangers que représente ce système pour leur profession et pour les consommateurs.

Selon leurs arguments, l’instauration de la PIU par le gouvernement de transition constitue une menace pour les investisseurs dans le secteur, et de plus, aucune confidentialité ne sera assurée durant les communications téléphoniques entre Madagascar et l’extérieur. Par ailleurs, l’attribution du marché à une société privée, Vocal Pad se trouvant dans les îles Vierges a d’autant plus été dénoncée par les opérateurs Telma, Orange et Airtel ainsi que le GOTICOM (Groupement professionnel) comme l’établissement d’un monopole privé sur le secteur des télécommunications. Du côté des autorités, bien que défendant le projet comme bénéfique à l’Etat Malgache, le Premier Ministre Camille Vital - qui assure l’intérim du Ministère des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies- a précisé qu’aucun contrat n’a encore été signé, et qu’aucun décret n’a non plus officialisé le lancement de la PIU. Néanmoins, la Fédération Nationale des Organisations des Ingénieurs Malagasy (FNOIM), ainsi que l’Association des Ingénieurs de Télécommunications de Madagascar (AITM) se sont manifestées sur la question, à travers un communiqué conjoint. A leur tour, la FNOIM et l’AITM donnent leur point de vue, participant au débat, notamment en désapprouvant « la campagne orchestrée par les 3 opérateurs de télécommunication ». La désinformation peut créer « un affolement du marché au niveau de la communauté locale et prendre en otage la population voire même l’Etat » indique le communiqué. La FNOIM et l’AITM évoquent le besoin d’évolution du secteur des télécommunications ainsi que sa portée économique. Le texte invite les ingénieurs du « secteur télécoms » à s’exprimer sur le sujet, et prône particulièrement le dialogue entre les parties prenantes, dont « l’Etat, régulateur et garant de l’intérêt général (…) et les opérateurs du secteur respectant leurs cahiers de charges des entreprises ».
G. Ravelomanantsoa

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar