Infos Diaspora

La Réunion: Les Dizzy Brains casse la baraque à la Ravine Blanche

Dimanche 5 Juin 2016

Photo The Dizzy Brains / www.madaplus.info
Photo The Dizzy Brains / www.madaplus.info
The Dizzy Brains est un groupe malgache, quatuor garage rock. Il est composé des frères Eddy et Mahefa Andrianarisoa au chant et à la basse, Poun à la guitare et Mirana à la batterie.

Samedi dernier, le groupe s'est produit à La Réunion du côté de la Ravine Blanche et ont véritablement mis le feu au festival Sakifo. Selon les Zinfos 974 le groupe malgache, révélation rock 2016, a explosé le record de kilocalories dépensées lors d'un concert pour offrir aux festivaliers un moment intense de défoulement généralisé.

Eddy Andrianarisoa chanteur du groupe Les Dizzy Brains, photo les zinfos974
Eddy Andrianarisoa chanteur du groupe Les Dizzy Brains, photo les zinfos974
Le courant, électrique, est rapidement passé raconte les zinfos entre les artistes et un public qui a fini par disjoncter dans un pogo frénétique, agrémenté de quelques ''stages diving'' et autres ''slam(s)''… Comprenez des danseurs qui se jettent dans la foule et se font porter par le public.

On y évoque une "ambiance cataclysmique", "impressionnante" ainsi malgré que les festivaliers n'ont pas toujours compris le sens des mots en malgaches les chants, les cris, les hurlements durant plus d'une heure, sans interruption ni temps morts ont fait passé une énergie qui semble t-il a transpercé l'assistance.

Leurs chansons crient leur révolte. Sans concession, ils racontent Madagascar à leur manière et la dureté de la vie de leurs compatriotes, les inégalités et l'injustice, la censure et la corruption, la précarité, ils s'en indignent et cela s'entend !

Fondé en 2011 par deux frères Andrianarisoa, natifs d'Antananarivo nés respectivement en 1990 et 1994. En 2015, le groupe se révèle dans les Rencontres Trans Musicales de Rennes, d'abord lors d'un concert à la prison de Rennes puis sur la grande scène du festival.

Ce samedi 5 juin Les Dizzy Brains ont marqué les esprits des réunionnais par leur énergie, leur fougue... on espère très vite les retrouver en France.





N.R.

Infos Diaspora | Brèves Madagascar