Alerte Infos

La feuille de route suscite divers débats...

Mercredi 23 Février 2011

Dès son retour en terre malgache, le Dr Leonardo Simao multiplie ses entretiens avec diverses personnalités politiques du pays. Hier il a rencontré le Ministre des Affaires Etrangères, le Vice – Amiral d’escadre, Rarison Ramaroson Hyppolite.
le Dr Leonardo Simao a rencontré le Ministre des Affaires Etrangères, Hyppolite Rarison Ramaroson...
le Dr Leonardo Simao a rencontré le Ministre des Affaires Etrangères, Hyppolite Rarison Ramaroson...

Ce dernier a déclaré à la presse que les consultations se poursuivent, la teneur de la feuille de route appartient toujours aux Malgaches. La médiation, a par ailleurs confirmé le Dr Leonardo Simao, continue de recueillir les avis et commentaires des acteurs politiques sur la feuille de route, jusqu’à ce que le plus large consensus soit obtenu. Les politiciens eux, sont en effervescence, ce sera à qui déclarera avec satisfaction que la feuille de route amendée comporte les remarques que leur parti a formulé. Il en est ainsi du parti de Pierre Andrianantenaina, Farimbona Vaovao Ho an’i Madagasikara. De même, Saraha – Georget Rabeharisoa, du parti vert Hasin’i Madagasikara, a apporté sa contribution à la confection du document. La refonte du Code électoral ainsi que les attributions de la CENI –Commission Electorale Nationale Indépendante - figurent parmi les remarques de ces deux entités politiques. C’est toujours le parti vert, par ailleurs, qui a demandé que le gouvernement de transition ne procède pas à des actions engageant le pays à long terme, notamment concernant les mines, la terre, l’eau. Ralison Roger, s’exprimant au nom du Hery Politika Mitambatra (HPM) est prêt à signer la feuille de route. Il estime qu’il faut désormais procéder à la mise en œuvre des dispositions de ce document, et non reporter constamment son application. Du côté de l’ESCOPOL, la feuille de route révisée a également tenu compte de leurs remarques, notamment sur les termes d’élargissement des institutions de transition et non de recomposition de celles- ci. Pour rappel, les institutions concernées par l’ouverture à d’autres forces politiques sont le gouvernement, qui sera dirigé par un Premier Ministre de consensus, le Parlement de la Transition , à savoir le Congrès et le Conseil Supérieur, et la CENI.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar