Alerte Infos

La filière avicole mobilisée pour un projet de l'association « Espoirs d'enfants », à Madagascar

Lundi 28 Décembre 2015


Crée en 2011 sous l'impulsion d'Isabelle Legendre, sa présidente, l'association Espoirs d'enfants multiplie les projets de soutien et d'aide au développement. Ils visent à améliorer la vie des enfants et de leurs familles sur le continent africain.

En ce moment, un nouveau projet est en train de voir le jour, cette fois-ci au profit de familles malgaches.

« C'est lors d'une mission en 2012 que Nicolas Hubert et Sélim Bouchareb, du groupe CCPA (1), ont découvert l'extrême dénuement de nombreuses familles dans la région d'Antsirabé, au centre de l'île de Madagascar. Aujourd'hui et grâce à l'ouverture d'un centre avicole, nous allons aider des familles, dont le revenu ne dépasse pas un euro par jour, à atteindre par elles-mêmes leur autonomie alimentaire et financière », présente Isabelle Legendre.

« L'idéal serait de traiter, de recycler et transformer sur place tous ces déchets »

Si le groupe CCPA est le principal partenaire de ce projet, d'autres acteurs locaux de l'aviculture vont contribuer à sa mise en place. L'association Les Poulets de Janzé, Avipole formation, l'Agro campus de Rennes et le magazine Réussir aviculture vont, chacun dans leur domaine, soutenir la construction et l'exploitation d'un bâtiment dédié à la formation théorique et d'un élevage d'environ 1 200 poules.

« Il a paru judicieux de former ces familles à la conduite d'élevage, à la gestion et à la vente des oeufs. L'élevage sera cloisonné et chaque famille pourra élever son petit cheptel, encadré par un technicien vétérinaire recruté à mi-temps », poursuit la présidente de l'association.

Henri Gorius, gérant d'Hegotech, apportera lui aussi et indirectement sa pierre à l'édifice : « J'ai travaillé de nombreuses années dans la plasturgie. Aujourd'hui conseiller en ingénierie, j'ai un peu plus de temps à consacrer au mécénat. Lorsqu'Isabelle m'a sollicité, l'idée de traiter les déchets plastiques sur place, s'est rapidement imposée. Les profits générés pourraient participer au financement du centre de formation avicole. À terme, l'idéal serait de traiter, de recycler et transformer sur place tous ces déchets. »

Source : Ouest-France.com

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar