Brèves Madagascar

La fuite d’information pourrait ternir l’image du BIANCO

Vendredi 7 Juillet 2017

Des opérations d’enquête sont actuellement menées au sein du BIANCO pour démasquer le responsable de la fuite d’information selon son directeur général.

Le numéro un du Bianco a mentionné que l’impact de cette fuite défavorise entièrement la lutte contre la corruption et anéanti la crédibilité et le professionnalisme du BIANCO. Lui de démentir fermement qu’il s’agit d’un employé du BIANCO qui a eu un entretien avec Claudine Razaimamonjy. Jean Louis Andriamifidy a annoncé que la commission menant les investigations est désormais en cours de travail pour trouver l’origine de la fuite de la conversation. Il a tenu à souligner que des dispositions radicales seront prises à l’encontre de la personne coupable de cette divulgation. Lors de son intervention, le numéro un du BIANCO a bien précisé que le BIANCO n’est plus le seul détenteur des dossiers sur l’affaire Claudine RAZAIMAMONJY. En effet, les documents afférents ont été déjà transmis auprès du Tribunal depuis l’année dernière.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar