Alerte Infos

La musique malgache perd RaWilly

Samedi 9 Février 2013

La musique malgache perd RaWilly
Lu sur le net : Le technicien sonore le plus capé de Madagascar, Willy Albert Razakatsara Randrianasolo, s'est éteint, mercredi. Le vide laissé sera difficile à combler !

Willy Albert Razaka­tsara Randria­nasolo était connu par son génie et son efficacité dans le monde de la musique malgache. Musicien avant d'être un technicien sonore hors pair, il a marqué de son empreinte l'histoire de la musique nationale. De Mahaleo, Rossy, Iraimbilanja, à Francis Turbo, Njakatiana, Voahangy, M.R Razafy et tant d'autres, Ra Willy les a tous vus faire leurs premiers pas de futurs stars. À l'âge de 64 ans, il a rendu l'âme mercredi des suites d'un accident cardio-vasculaire. « Il a été avec les Mahaleo dès 1972 », rappelle d'un ton fier Jonathan Randrianasolo, son fils aîné.

Il est difficile de compter les innombrables tournées et les séries de concerts durant lesquels Ra Willy a exercé son métier. Tant sa discrétion était presque une ombre qui le suivait partout. « Il évitait d'être pris en photo quand il travaillait. Et sa devise était : toujours atteindre la perfection dans tout », ajoute Sunny Randrianasolo, son autre fils. Mais sur scène, quand les fans des artistes captaient les messages de ces derniers, c'était en partie grâce à lui.
La nouvelle est tombée comme une massue auprès de ceux qui l'ont connu. « Il m'a le plus étonné en sonorisant du théâtre », se souvient Charles du groupe Mahaleo.

Chercheur hors norme

Sans posséder un doctorat en électronique, Willy Albert Razakatsara Randria­na­solo a réussi avec les moyens du bord à révolutionner la sonorisation de spectacle.
« Il a diminué le volume de matériel à utiliser tout en augmentant la performance et la puissance sonore. Qui générait de l'économie mais gardait par contre la qualité », précise Jonathan Randria­nasolo.

« Son projet était de monter un système pour le hira gasy. Il a été le premier à emmener du matériel dans les régions éloignées et rester là-bas des semaines durant l'année artistique », ajoute Rossy, le père du Tapôlaka.

Beaucoup se souviendront de lui comme un homme affable et qui s'adaptait avec le sourire à toutes les situations. Sa dépouille quittera son domicile à Ankadifotsy Mandialaza ce jour à 12 h 30 et sera inhumée dans son tombeau familial à Antsampan­drano Ambohi­mena à Ilafy.
Avec Rawilly disparaît une espèce rare, un travailleur de l’ombre, une pièce maitresse unique et irremplaçable.

Maminirina Rado / (source : lexpressmada.com)

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar