Alerte Infos

La pré-campagne bat son plein à Madagascar

Mardi 24 Septembre 2013

La pré-campagne bat son plein à Madagascar
A 48 heures du lancement officiel de la bataille présidentielle, la pré-campagne bat son plein à Madagascar. Quelques candidats commencent à sortir du lot, dont des proches du régime de transition. (source : linfo.re)

Le coup d’envoi de la campagne présidentielle malgache sera donné officiellement le mercredi 25 septembre prochain, mais plusieurs candidats ont déjà sillonné le pays depuis quelques jours pour rencontrer les électeurs.

Alors que les petits candidats dénoncent ce qu’ils qualifient de « pré-campagne », deux proches d’Andry Rajoelina sortent du lot et font parler d’eux. Il s’agit en l’occurrence d’Edgard Razafindravahy, ancien maire de la ville de Tananarive et à la fois candidat désigné du parti présidentiel Tanora malaGasy Vonona (TGV), et Rajaonarimampianina, ex-ministre du Budget et de l’Economie. Ce dernier, portant les bannières du parti « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara », aurait trouvé grâce aux yeux du régime en place, ce qui ouvre la voie à une guerre fratricide sans merci.

En marge d’une tournée à Ambatondrazaka et à Vohémar, le candidat TGV a sorti ses griffes et s’en est pris aux anciens ministres de tous les régimes successifs qui se présentent à l’élection présidentielle du 25 octobre prochain, comme le relate L’Express de Madagascar.

« Qu’est-ce qu’ils ont fait quand ils étaient au pouvoir pour oser vous promettre monts et merveille aujourd’hui ? », a-t-il fustigé, samedi lors d’un meeting dans le chef-lieu de la région Alaotra.

« Pourquoi les ministres qui n’ont jamais développé le pays jusqu’ici, se portent-ils candidats ? Posez-leur la question, pour qu’ils s’expliquent…si jamais, ils osent vous affronter », a lancé Edgard Razafindravahy devant une foule de partisans à Ambatosoratra, un petit village situé à 25 kilomètres de la ville d’Ambatondrazaka. Et lui d’enfoncer le clou : « Qu’ont-ils (les membres du gouvernement, ndlr) fait, à part proposer un programme peu reluisant à la population ? »

Parmi les 33 candidats en lice, certaines voix se sont également fait entendre durant ce weekend dans plusieurs villes de provinces, à l’instar de l’ancien ministre de la Santé, Jean-Louis Robinson, candidat soutenu par la mouvance Ravalomanana, ou encore l’ex-ministre des affaires étrangères, Pierrot Rajaonarivelo, qui défend les couleurs de son parti MDM (Mouvement pour la Démocratie à Madagascar), et aussi Hajo Andrianainarivelo, ex ministre de l’Aménagement du territoire, candidat du parti Malagasy Miara Miainga.

Pour sa part, le candidat du parti MTS (Madagascar Tonga Saina) Rolland Ratsiraka a continué à parcourir les quatre coins du pays, notamment à Antsirabe, ce samedi, après avoir effectué un court séjour jeudi dernier sur l’île Maurice, un séjour pendant lequel il a eu une double rencontre, notamment avec le leader de l’opposition mauricienne Paul Bérenger et l’ancien président de la République Sir Anerood Jugnauth.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar