Alerte Infos

La procédure enclanchée pour la levée des sanctions contre Madagascar

Mercredi 30 Avril 2014

La procédure pour la levée des sanctions de l'Union Européenne (UE) à l'encontre de Madagascar est enclenchée et un premier décaissement du Fonds Européen pour le Développement (FED) devrait être effectif vers la fin de cette année 2014, indique un communiqué du ministère malgache des Affaires étrangères, publié mercredi à l'issue d'une rencontre entre la ministre malgache des Affaires étrangères Arisoa Lala Razafitrimo et une délégation européenne.

La délégation européenne, conduite par l'ambassadeur de l'UE à Madagascar Léonidas Tezapsidis, a insisté lors de l'entretien sur les efforts à fournir en matière de bonne gouvernance ainsi que l' état des besoins et des priorités du pays, indispensables pour l' acquisition maximale de fonds.

S'agissant de la reprise de la coopération européenne, le chef de délégation a expliqué qu'après la mise en place du gouvernement, la procédure pour la levée des sanctions à l'encontre de Madagascar est enclenchée, a-t-on précisé.

En principe, les mesures appropriées stipulées par l'article 96 de l'Accord de Cotonou devraient être officiellement levées vers la mi-mai.

L'Arcile 96 de l'Accord de partenariat ACP-UE, dit de Cotonou, recommande la suspension de la coopération etnre les pays membres de l'accord et les pays ayant un gouvernement issu d'un changement anticonstitutionnel.

Une fois cette étape franchie, les fonctions d'ordonnateur national du FED seront transférées aux responsables malgaches, et un premier décaissement du Fonds sera effectif vers la fin de cette année 2014, a-t-il continué.

De son côté, Mme Razafitrimo a réitéré la détermination du gouvernement malgache à lutter contre le trafic de bois précieux dont des démarches ont déjà été entrepris par le ministère des Affaires étrangères dans ce sens, afin d'obtenir la coopération des autres pays concernés.

Le Conseil de l'UE a officialisé la suspension de son aide au développement à Madagascar depuis juin 2010, considérant que "le transfert de pouvoir par la force survenu à Madagascar le 17 mars 2009 constitue une violation flagrante de la démocratie et de l' Etat de droit".

Cette décision n'affectait pas l'aide humanitaire et d'urgence à Madagascar.

(Source : http://www.afriquinfos.com/ )

Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar