Alerte Infos

La solidarité avant tout à Braud-et-Saint-Louis: Violette, une exposante malgache, raconte...

Mardi 29 Mai 2012

La solidarité avant tout à Braud-et-Saint-Louis: Violette, une exposante malgache, raconte...
Braud-et-Saint-Louis - Le parc ornithologique Terres d'oiseaux accueille un marché de commerce équitable, dont un atelier malgache qui emploie 400 personnes.(source : sudouest.fr)

Pour terminer la Quinzaine du commerce équitable, Terres d'oiseaux accueille la deuxième édition de Terres solidaires qui se déroulera aujourd'hui et demain. En plus d'être un parc ornithologique qui se fait petit à petit un nom, Terres d'oiseaux se veut un lieu de vie, d'échange, et la boutique du parc s'est engagée dans une démarche équitable et solidaire.

D'où également le choix de ce marché de Terres solidaires qui accueille du commerce équitable, des producteurs d'Amap (Association pour le maintien de l'agriculture paysanne), des producteurs bio, des associations humanitaires (lire le programme). Parmi les exposants figure un atelier de ferblanterie, créé en 1997 par Violette, par ailleurs détentrice du record d'Afrique sur 800 m cadette, et Dieudonné dans la banlieue de Tananarive à Madagascar.

Un lieu de vie

Cet atelier produit des objets de décoration en fer et emploie actuellement 400 personnes, en majorité des handicapés, d'anciens détenus, des alcooliques, des femmes seules avec enfants, etc. En France, c'est l'entreprise Passer'Ailes, implantée sur la commune de Pleine Selve, qui distribue les objets, dans des boutiques qui respectent une charte bien précise, comme celle de Terres d'oiseaux. Plus qu'un simple lieu de fabrication, c'est un véritable lieu de vie. 296 enfants fréquentent l'école créée sur place et un collège ouvrira ses portes à la rentrée.

La prise en charge des salaires, l'épicerie aux prix tirés, le jardin potager bio partagé, la cantine des ouvriers : tout est financé sans aucune aide gouvernementale.

« Changer nos modèles »

La vente des objets finance l'existence de cette entreprise où chacun transmet son savoir et forme son apprenti. L'objectif n'est pas de faire des bénéfices mais d'améliorer les conditions de vie. « Chacun en ce monde a le droit à une vie digne, une vie décente », martèle Violette.

La crise qui frappe Madagascar, la difficulté à assurer les salaires, s'occuper de ses protégés, tout cela demande une énergie folle : « C'est un combat, c'est la guerre ! Où va le monde ? Que ferons-nous de nos enfants ?, s'interroge Violette, il faut changer nos modèles et mettre l'homme au cœur de la vie. » « Quand on est sportif de haut niveau et universitaire, la vie est déjà difficile. Alors pour les illettrés ! Ce sont les gros groupes qui dirigent », s'agace Violette, sans pourtant se départir de son éternel sourire.

Un cocktail du monde sera offert par les exposants à tous les visiteurs, le samedi 26 à partir de 19 heures. Il sera suivi d'un repas de producteurs locaux.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar