Alerte Infos

La vie malgache derrière l'objectif de Nicolas Cegalerba

Vendredi 29 Juin 2012

La vie malgache derrière l'objectif de Nicolas Cegalerba
Le photographe professionnel de 29 ans expose ses clichés de la faune et la flore de Madagascar à la salle d’exposition du Jardin exotique jusqu’au 5 août prochain. (source : nicematin.com)

Le photographe professionnel de 29 ans expose ses clichés de la faune et la flore de Madagascar à la salle d’exposition du Jardin exotique jusqu’au 5 août prochain. (source : Son tempérament calme et discret s'accorde à la perfection avec sa profession. Nicolas Cegalerba est photographe professionnel. Il expose ses clichés au Jardin exotique jusqu'au 5 août. Des images qu'il a prises à Madagascar. Alors forcément, on y découvre un univers aux couleurs chatoyantes et aux animaux parfois méconnus, saisis sur le vif.

Le Niçois de 29 ans est tombé en pâmoison devant ce pays lorsqu'il s'y est rendu pour la première fois en 2006, avec une ONG monégasque. Après quatre voyages, son travail et sa connaissance de la faune et la flore locale se sont affinés même s'il peine encore à trouver certaines espèces, très farouches. « Lorsque je me rends dans une réserve, je suis accompagné d'un guide local qui m'indique les endroits où je peux espérer croiser l'animal que je recherche.»

30 % de lémuriens nocturnes

Nicolas Cegalerba a ainsi patienté de longues heures pour immortaliser un lémurien noir. Ce n'est qu'au bout de la cinquième visite sur le site qu'il parvient à photographier la bête. « Ça demande de la patience d'autant que je travaille dans des conditions difficiles. La forêt est très dense, avec des ronces, il y a beaucoup d'insectes, de guêpes et parfois il peut tomber une grosse pluie. Ce n'est pas facile mais quand je réussis à prendre un cliché, je me rends compte à quel point ça valait le coup ! »

Nicolas Cegalerba a des tonnes d'anecdotes à raconter

À force de travailler sur le sujet, il connaît bien la faune malgache. « Chaque espèce de lémuriens (il y en a près de 90) ne vit que dans une petite zone de l'île. Parmi eux, 30 % vivent la nuit. Finalement, je réalise un mini-reportage dans chaque site.»

Seulement il est difficile d'identifier tous les animaux que le photographe croise sur son chemin. Dans ce cas, il se tourne vers les scientifiques qui l'aiguillent dans ses recherches.

C'est pour montrer les trésors qu'abrite la nature qu'il a souhaité organiser cette exposition. Et quel endroit plus indiqué que le Jardin exotique et sa collection impressionnant de cactus ? Le prochain voyage de Nicolas Cegalerba sera probablement consacré à l'Indonésie. À moins que ce ne soit l'Afrique Centrale…

Web : http://cegalerba.photoshelter.com

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar