Alerte Infos

Le Père Pedro Opeka, défenseur des populations de Madagascar, témoignera à Belfort

Vendredi 17 Avril 2015

«LE BON SAMARITAIN des bidonvilles », comme l’a surnommé Valérie Trierweiler à l’occasion d’un récent reportage sur l’île de Madagascar. Celui que l’on compare souvent à l’Abbé Pierre ou à Mère Teresa pour la ténacité et l’ampleur de son combat aux côtés des plus pauvres, le père Pedro Opeka, qui œuvre sans relâche depuis plus d’un quart de siècle auprès des habitants des bidonvilles de Tananarive viendra témoigner de son engagement, le 3 juin prochain, à Belfort.

Pierre Boisson, délégué régional pour la Franche-Comté de l’association « Les amis de Père Pedro », nous explique comment, ici, chacun peut apporter sa contribution à cette action humanitaire parmi les plus remarquables de ces vingt-cinq dernières années et qui a valu à son auteur une notoriété mondiale et plusieurs nominations pour le prestigieux prix Nobel de la Paix.

Pierre Boisson, qui réside dans le pays de Montbéliard, a fait la connaissance de Père Pedro il y a une dizaine d’années, au cours de l’un de ses nombreux séjours sur l’île de Madagascar dont les habitants le fascinent « par leur gentillesse, leur sens de l’accueil », malgré leur extrême pauvreté. Madagascar, où près des trois quarts de la population vit dans une très grande précarité figure parmi les pays les plus pauvres de la planète. « J’ai tout de suite été séduit par le charisme de Père Pedro ainsi, bien sûr, que par l’ampleur de son action », rapporte Pierre Boisson.

500.000 Malgaches pris en charge

Il cite les chiffres reconnus officiellement des 12.000 enfants scolarisés grâce à son association Akamasoa, qu’il a fondée en 1989, ainsi que ceux des 3.000 maisons en dur construites sur place par les Malgaches eux-mêmes, avec le soutien de l’association. Akamasoa a vu le jour peu après que Père Pedro eut découvert l’existence de la décharge publique géante dans les environs d’Andralanita, à 6 km du centre de la capitale Tananarive, fouillée quotidiennement par des centaines d’enfants et d’adultes en quête de détritus susceptibles d’être revendus.

Pierre Boisson n’est pas le seul à avoir été impressionné par la personnalité extraordinaire de ce prêtre lazariste de la congrégation de Saint-Vincent de Paul, qui a assuré dans ses centres d’accueil la prise en charge de près de 500.000 personnes à ce jour et l’hébergement de 22.000 personnes dans des maisons. 72 écoles, un collège (financé par la Principauté de Monaco), un hôpital (construit grâce au soutien d’un club Kiwanis autrichien), trois maternités, six dispensaires, 3.000 emplois créés, dont 250 d’enseignants et 750 ouvriers dans une carrière d’où sont extraites les pierres servant à la construction des maisons.

Séduit par le courage et l’implication personnelle de ce religieux de 67 ans aujourd’hui, d’origine slovène mais né en Argentine, Pierre Boisson a aussitôt adhéré à l’association en se promettant de tout faire pour aider Père Pedro à poursuivre son œuvre humanitaire.

Besoin d’argent

Quand on lui demande de quoi Akamasoa a le plus besoin, autant Père Pedro que Pierre Boisson répondent sans hésiter : « D’argent ! »

C’est pour récolter quelques recettes que Pierre Boisson organise un concert, le 18 avril, à Seloncourt, avec les chorales Chorège et Voce d’Italia et le groupe musical Guitare et passion.

« Tous les bénéfices iront à l’association des Amis de Père Pedro », insiste Pierre Boisson, qui annonce en outre la venue à Belfort, le 3 juin prochain, de Père Pedro qui a bien voulu répondre à son invitation. Il donnera une conférence à la Maison du peuple, comme il l’avait déjà fait en 2010, à Sochaux, devant 600 personnes enchantées.

Source : estrepublicain.fr
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar