Alerte Infos

Le président malgache disposé à former un gouvernement de large union

Jeudi 20 Février 2014

Le président malgache Hery Rajaonarimampianina a réitéré mercredi, en marge de la cérémonie de remise de drapeaux à une trentaine d’officiers généraux promus en 2013, sa volonté de s’ouvrir à toutes les forces vives de la nation en perspective de la formation du futur gouvernement.

S'exprimant sur sa récente rencontre avec l'ancien Président de la Transition, Andry Rajoelina, il a indiqué que « lors de cette rencontre, j'ai avancé la nécessité d'asseoir la stabilité de l'Etat pour développer le pays. Cela constitue à rassembler toutes les forces vives souhaitant coopérer avec le Président de la République ».


Il a souligné que c'est dans la nature d'une « majorité présidentielle » de s'ouvrir à toutes les forces politiques sans exception. « Personne ne devrait pas se sentir exclu, d'autant plus que j'ai toujours prôné l'ouverture et que je ne tiens pas à écarter qui que ce soit dans la gestion de l'Etat » a-t-il martelé en ajoutant que le « développement est une affaire de tous ».
Néanmoins, Hery Rajaonarimampianina a souligné que le futur Premier ministre sera un homme qui mettra en œuvre sa politique et sa vision pour Madagascar.

« La Constitution est claire sur la question de la nomination du Premier ministre. A maintes reprises, j'ai avancé que la Constitution stipule que le Président de la République détermine la politique générale de l'Etat qu'il échoit au Gouvernement de mettre en œuvre » a –t-il fait remarqué.

Pour lui, le futur chef de gouvernement sera une personnalité qui œuvrera pour la réconciliation nationale et le développement économique. « Il doit avoir les expériences requises mais surtout s'armer d'une ferme détermination de mettre en œuvre cette politique générale » a précisé le Chef d'Etat.

Concernant la constitution de la Quatrième République adoptée en 2010, l'actuel numéro un malgache ne pense pas qu'un éventuel amendement soit urgent mais il n'a pas exclu une retouche de la Loi fondamentale.

« C'est la Constitution qui existe actuellement et elle nous permet de travailler même si nous avons constaté quelques failles, notamment certaines dispositions qui devraient être revues. Mais aujourd'hui, nous devons travailler, c'est ce qui est urgent pour le moment » a-t-il précisé.


(Source : http://apanews.net )
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar