Brèves Madagascar

Le second adjoint au maire de Bekoboro a failli se faire lyncher

Mercredi 4 Janvier 2017

Les vindictes populaires commencent à devenir une pratique pour les Malgaches. Il est fréquent d’entendre cette pratique après que la population ait attrapé un malfaiteur.

Les causes sont nombreuses, les vindictes populaires font suite au fait que la population ne fait plus confiance à l’instrument judicaire. En effet, avec la corruption qui règne, cette population a peur que le malfaiteur soit libéré une fois aux mains des autorités et entreprendra par la suite une vendetta. Comme ce qui s’est passé Bekoboro dans la partie sud de l’’île. Des Dahalo ont volé 30 bœufs mais 3 des dahalo ont été appréhendés par la foule. Deux ont été tout de suite tués tandis que le troisième a été torturé et a livré que le second adjoint du maire de Bakoboro est complice dans cette affaire.

L’adjoint du maire a été arrêté par les forces de l’ordre, mais une foule furieuse avait revendiqué sa libération pour une justice populaire. Mais les forces de l’ordre ont sauvé de justesse la vie de cet homme.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar