Alerte Infos

Législatives malgaches : victoire des partisans de Rajoelina

Jeudi 6 Février 2014

Législatives malgaches : victoire des partisans de Rajoelina
La plate-forme politique, Mapar, regroupant les partisans de l’ancien Président de la Transition, Andry Rajoelina, est sortie en tête des élections législatives, selon les résultats officiels publiés jeudi par la Cour électorale spéciale (CES).

Ainsi, le Mapar a obtenu 49 sièges, suivi des indépendants crédités de 39 sièges et de la Mouvance Ravalomanana qui se retrouve avec 20 députés. Le Malagasy Miara Miainga (MMM) de l'ancien vice-Premier ministre Hajo Andrianainarivelo, qui est arrivé troisième lors de la récente élection présidentielle s'adjuge 13 sièges.

Quant à Hiaraka Isika de l'ancien Premier ministre Camille Vital, il a eu 5 sièges. Le Parti Vert de Sahara Georget Rabearisoa, qui était la surprise du premier tour de l'élection présidentielle, s'est adjugé deux sièges, là où le Leader Fanilo, un des partis les plus anciens à Madagascar, n'a obtenu que quatre sièges.

Ces résultat ont été publiés après l'examen de 609 requêtes adressées à la CES au sujet de ces élections législatives qui se sont tenues le 20 décembre 2013 dernier.

Ainsi, la juridiction en charge des contentieux électoraux a ordonné l'organisation d'élections législatives partielles dans plusieurs circonscriptions électorales dont celles d'Ambanja, de Marovoay, de Sainte-marie, de Belo sur Tsiribihina.

Elle a également décidé l'annulation de toutes les opérations électorales dans la circonscription de Marovoay, dans l'Ouest du pays, suite à la constatation des fraudes massives et des modifications illégales des listes électorales.

Par ailleurs, la CES a également annulé pour irrégularités les résultats des 37 bureaux de vote à Maintirano. La Cour a constaté qu'à Besalampy, Maevatanana et Ambilobe, des localités situées dans la partie occidentale de Madagascar, il y a eu des décomptes de voix en dehors des bureaux de vote. D'où, elle procédé à l'annulation des résultats dans certains bureaux de vote de ces localités.

Par contre, la CES n'a pas répondu positivement à toutes les requêtes en disqualification de certains candidats dont elle a été saisie, notamment quand la raison évoquée a été l'utilisation des biens publics et des prérogatives de la puissance publique. Seul le candidat Hiaraka Isika, Jonah Parfait Prezidaly, qui s'est présenté dans le district de Befandriana Avaratra, dans le Nord du pays, a été disqualifié.

Enfin concernant l'organisation des élections partielles, celles-ci devraient être organisées par la Commission électorale nationale indépendante de la Transition. Selon le ministre de l'Intérieur, Florent Rakotoarisoa, cette dernière disposera pour ce faire d'un délai de quatre mois à compter de ce jeudi 6 février 2014.
Ainsi, le Mapar a obtenu 49 sièges, suivi des indépendants crédités de 39 sièges et de la Mouvance Ravalomanana qui se retrouve avec 20 députés. Le Malagasy Miara Miainga (MMM) de l'ancien vice-Premier ministre Hajo Andrianainarivelo, qui est arrivé troisième lors de la récente élection présidentielle s'adjuge 13 sièges.

Quant à Hiaraka Isika de l'ancien Premier ministre Camille Vital, il a eu 5 sièges. Le Parti Vert de Sahara Georget Rabearisoa, qui était la surprise du premier tour de l'élection présidentielle, s'est adjugé deux sièges, là où le Leader Fanilo, un des partis les plus anciens à Madagascar, n'a obtenu que quatre sièges.

Ces résultat ont été publiés après l'examen de 609 requêtes adressées à la CES au sujet de ces élections législatives qui se sont tenues le 20 décembre 2013 dernier.

Ainsi, la juridiction en charge des contentieux électoraux a ordonné l'organisation d'élections législatives partielles dans plusieurs circonscriptions électorales dont celles d'Ambanja, de Marovoay, de Sainte-marie, de Belo sur Tsiribihina.

Elle a également décidé l'annulation de toutes les opérations électorales dans la circonscription de Marovoay, dans l'Ouest du pays, suite à la constatation des fraudes massives et des modifications illégales des listes électorales.

Par ailleurs, la CES a également annulé pour irrégularités les résultats des 37 bureaux de vote à Maintirano. La Cour a constaté qu'à Besalampy, Maevatanana et Ambilobe, des localités situées dans la partie occidentale de Madagascar, il y a eu des décomptes de voix en dehors des bureaux de vote. D'où, elle procédé à l'annulation des résultats dans certains bureaux de vote de ces localités.

Par contre, la CES n'a pas répondu positivement à toutes les requêtes en disqualification de certains candidats dont elle a été saisie, notamment quand la raison évoquée a été l'utilisation des biens publics et des prérogatives de la puissance publique. Seul le candidat Hiaraka Isika, Jonah Parfait Prezidaly, qui s'est présenté dans le district de Befandriana Avaratra, dans le Nord du pays, a été disqualifié.

Enfin concernant l'organisation des élections partielles, celles-ci devraient être organisées par la Commission électorale nationale indépendante de la Transition. Selon le ministre de l'Intérieur, Florent Rakotoarisoa, cette dernière disposera pour ce faire d'un délai de quatre mois à compter de ce jeudi 6 février 2014. - See more at: http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=507537#sthash.niaeO7q8.dpuf Ainsi, le Mapar a obtenu 49 sièges, suivi des indépendants crédités de 39 sièges et de la Mouvance Ravalomanana qui se retrouve avec 20 députés. Le Malagasy Miara Miainga (MMM) de l'ancien vice-Premier ministre Hajo Andrianainarivelo, qui est arrivé troisième lors de la récente élection présidentielle s'adjuge 13 sièges.

Quant à Hiaraka Isika de l'ancien Premier ministre Camille Vital, il a eu 5 sièges. Le Parti Vert de Sahara Georget Rabearisoa, qui était la surprise du premier tour de l'élection présidentielle, s'est adjugé deux sièges, là où le Leader Fanilo, un des partis les plus anciens à Madagascar, n'a obtenu que quatre sièges.

Ces résultat ont été publiés après l'examen de 609 requêtes adressées à la CES au sujet de ces élections législatives qui se sont tenues le 20 décembre 2013 dernier.

Ainsi, la juridiction en charge des contentieux électoraux a ordonné l'organisation d'élections législatives partielles dans plusieurs circonscriptions électorales dont celles d'Ambanja, de Marovoay, de Sainte-marie, de Belo sur Tsiribihina.

Elle a également décidé l'annulation de toutes les opérations électorales dans la circonscription de Marovoay, dans l'Ouest du pays, suite à la constatation des fraudes massives et des modifications illégales des listes électorales.

Par ailleurs, la CES a également annulé pour irrégularités les résultats des 37 bureaux de vote à Maintirano. La Cour a constaté qu'à Besalampy, Maevatanana et Ambilobe, des localités situées dans la partie occidentale de Madagascar, il y a eu des décomptes de voix en dehors des bureaux de vote. D'où, elle procédé à l'annulation des résultats dans certains bureaux de vote de ces localités.

Par contre, la CES n'a pas répondu positivement à toutes les requêtes en disqualification de certains candidats dont elle a été saisie, notamment quand la raison évoquée a été l'utilisation des biens publics et des prérogatives de la puissance publique. Seul le candidat Hiaraka Isika, Jonah Parfait Prezidaly, qui s'est présenté dans le district de Befandriana Avaratra, dans le Nord du pays, a été disqualifié.

Enfin concernant l'organisation des élections partielles, celles-ci devraient être organisées par la Commission électorale nationale indépendante de la Transition. Selon le ministre de l'Intérieur, Florent Rakotoarisoa, cette dernière disposera pour ce faire d'un délai de quatre mois à compter de ce jeudi 6 février 2014.

(Source : http://www.setal.net )
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar