Alerte Infos

Les Amis de Madagascar détaillent leurs actions

Vendredi 5 Février 2016


« Nous avons conforté les trois principes qui guident notre collaboration : interventions médicales, sanitaires et scolaires. C'est ainsi que, en collaboration avec nos amis malgaches médecins, dentistes, infirmiers, instituteurs, chefs de village, nous avons pu consulter plusieurs centaines de malades, apporter un début d'hygiène publique par l'apport de toilettes sèches et enfin aider les enfants scolarisés », indique Daniel Jagu président de l'association Les Amis de Madagascar.

L'équipe qui a effectué cette troisième mission dans la grande île était composée de personnes de : Brigitte Lo Monaco, infirmière à Paris ; Élodie Morand et Mélanie Marchal, infirmières à Saint-Nazaire ; Jeanne Mainetti, étudiant ; Dominique Jagu ; chirurgien-dentiste à Maintenon ; Philippe Mainetti, médecin généraliste à Maintenon ; Guy Moyat, pédiatre en retraite d'Albertville.

Les projets 2016

La grande nouveauté de cette mission a été l'apport de lunettes fournies par Medico Lions club de France. La deuxième particularité fut la naissance de deux enfants au dispensaire. Les accouchements ont été effectués par Marthansiah, qui s'est révélé être aussi une sage-femme déjà assez expérimentée. Après deux ans d'installation en brousse, elle a déjà à son actif plus de 100 accouchements, ce qui conforte une fois de plus le bien-fondé de l'investissement du Lions club de Maintenon sur cette jeune femme en finançant ses études d'infirmière.

Les objectifs de 2016 : trouver des moyens d'améliorer l'aide aux enfants handicapés et une prévention par la formation à la prise en charge à la naissance. Apporter aussi une amélioration de l'aide aux parents et aux enfants avec hygiène, soins, alimentation, positionnement, stimulations, kiné à domicile. Il y a toujours autant de paludisme et il faudra pour l'association insister sur la prévention.

« Nous avons observé des problèmes de croissance, souligne Daniel Jagu. Il faut continuer à privilégier l'allaitement maternel. Mais Il existe un problème de diversification alimentaire à partir de six mois. Les enfants sont allaités jusqu'à 12-18 mois, mais souvent au lait maternel strict, ce qui est manifestement insuffisant et entraîne des retards de croissance. Il serait utile d'effectuer une évaluation car ces troubles de croissance ne sont pas sans conséquence sur la morbidité voire la mortalité pour les plus jeunes. »

Le constat des catastrophes dentaires a été relevé notamment chez les préadolescents, voire chez des enfants très jeunes de 4 ans. En plus de l'apport de brosses à dents, il est indispensable de diminuer l'apport de sucre (ex : suçage de cannes à sucre).

Pour les accouchements (nocturnes souvent, il fait nuit dès 18 h 30), l'équipe a utilisé des lampes frontales et tiré des fils depuis le groupe électrogène qui ne peut être utilisé en continu (disponibilité et prix du carburant, réfrigérateur fonctionnant au gazole). Pour 2016, l'association se propose d'installer un petit groupe photovoltaïque afin d'assurer de l'électricité pour un réfrigérateur (conservation des vaccins et de produits médicaux).

Source : Ouest-France.fr

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar